Temps périscolaires: soutien au mouvement des animateurs de Montpellier

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


A l’attention de Monsieur Saurel, Maire de Montpellier

A l'attention de Madame Marsala, Adjointe déléguée à la Réussite éducative


Madame, Monsieur,

Nous, parents d’élèves élus des conseils d'écoles  maternelles et  élémentaires de Montpellier , tenons à vous faire part de notre solidarité avec le personnel de la filière animation de la Ville de Montpellier qui se mobilise depuis plusieurs jours, pour dénoncer leurs conditions de travail et les conditions totalement inacceptables dans lesquels nos enfants sont encadrés lors des temps périscolaires. Nous comprenons leur combat, leur épuisement et leur colère face au manque de considération et d’écoute dont ils sont victimes de votre part.

IL EN VA DE LA SECURITE DE NOS ENFANTS !

Les restrictions budgétaires dans le domaine des "Temps Périscolaires" peuvent avoir de très graves conséquences. Nous confions nos enfants à des personnels encadrants qui sont compétents et soucieux de conduire des projets en toute sécurité et en toute légalité. Nous pouvons constater tous les jours à quel point ils sont investis dans leur mission et professionnels dans l’encadrement des enfants.

De plus, il est évident que la stabilité des équipes d’animation est cruciale, tant au niveau de la réalisation de projets fédérateurs amenant l’enfant à devenir citoyen, qu’au niveau de leur confiance en l’adulte. La professionnalisation de ces métiers et la pérennisation de ces emplois sont des conditions nécessaires si nous voulons un service public de qualité répondant à nos besoins.

Or, la situation que les personnels d’animation de la Ville de Montpellier vivent au quotidien ne leur permet plus d’assurer à la fois la sécurité de nos enfants et la conduite de leurs projets. Cela est principalement dû au faible taux d’encadrement des enfants et au fort turn-over de leurs équipes. Votre personnel demande simplement la possibilité de pouvoir exercer leur métier dans des conditions légales ne mettant pas en péril les enfants qu’ils ont sous leur responsabilité.

En tant que parents d’élèves et citoyen-ne-s de Montpellier, nous vous demandons de respecter les quotas d’encadrement minimal sur lesquels vous vous étiez engagés lors du dernier PEDT, soit 1 adulte pour 14 élèves en maternelle et 1 pour 18 en primaire. Il en va de la sécurité de nos enfants.

Il va sans dire que le bien-être de nos enfants et de familles entières dépend de votre bonne gestion de ce conflit.

Nous comptons sur vous pour apporter très rapidement des réponses à vos équipes d’animation afin qu’ils puissent exercer leur métier d’éducateurs auprès de nos petits citoyens.

Nous souhaitons également que les repas de cantine de ces journées soient remboursés très rapidement aux parents par le service Presto .

En réitérant notre soutien à cette mobilisation, plus que légitime, à laquelle vous devez répondre,


Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sincères salutations.



Parents d’élèves compte sur vous aujourd'hui

Parents d’élèves DES ÉCOLES MATERNELLES ET ÉLÉMENTAIRES MONTPELLIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame Marsala, Adjointe déléguée à la Réussite éducative: Temps périscolaires: soutien au mouvement des animateurs de Montpellier”. Rejoignez Parents d’élèves et 728 signataires.