Pétition fermée

Pour la régulation de la chasse dans l'Orne

Cette pétition avait 490 signataires


Madame la Préfète,

j’ai pris connaissance de votre nouvelle nomination dans le département de l’Orne.

Je me permets de vous exprimer mon point de vue sur la chasse, que je sais par des discussions partagé par nombre de nos concitoyens et en particulier de nos concitoyennes, qui sont contre ce loisir indigne, mais ne s'expriment pas comme les lobbies fanatiques du fusil.

Quand la chasse sera-t-elle interdite le dimanche pour que nous puissions nous promener tranquillement dans la belle campagne percheronne ? Nous nous croyons en Syrie et nous passons nos week-end à entendre tirer.

Il y a eu plusieurs accidents en France déjà depuis un mois d’ouverture de la chasse, avec même des adolescents tués ou blessés. Les chasseurs tirent à proximité des maisons. Mon voisin a vu un jour revenir son chat criblé de balles. La voie verte n’est même pas sécurisée.

 Plus de 60% de la population n'est pas favorable à la chasse. Tuer n'est pas un loisir. Si on veut profiter de la campagne, il est possible d'aller cueillir des champignons, herboriser, prendre des photos ; la régulation du gibier est une hypocrisie. L’égrainage favorise la pullulation des sangliers, qui ensuite doivent être régulés et égrainés pour ne pas détruire les cultures. C’est un cercle vicieux. S’il y a égrainage, il devrait être réalisé par l’ONCFS et de même la régulation des sangliers devrait relever de battues de l’ONCFS et non des chasseurs.

 Les animaux vont subir de plein fouet le réchauffement climatique, il faut diminuer la pression de la chasse sur les espèces, en particulier le petit gibier et les oiseaux, déjà exposé comme nous aux pesticides nuisibles à la santé de l'ensemble du vivant.

 La chasse à courre est une monstruosité, dégradante pour les chasseurs qui ne laissent aucune chance à un animal sans défense. Il y a 6 équipages dans l'Orne, c'est inadmissible.

Je vous demande de ce fait de faire ce qui est en votre possibilité pour non pas réguler le gibier, mais réguler la chasse, qui prend captive la population au profit de quelques uns et créée des conditions d’insécurité partout dans le département.

Je me prononce personnellement pour :

- l’interdiction des la chasse dans un périmètre conséquent à déterminer à proximité des maisons sur l’ensemble des communes du département,

- l’interdiction de la chasse pendant le week-end,

- l’interdiction d’emmener des jeunes à la chasse avant l’âge de 18 ans,

- l’interdiction immédiate de la chasse à courre,

- l’interdiction de la publicité pour la chasse,

- une limite d’âge pour chasser, probablement 55 ans serait adéquat,

- la délégation à l’ONCFS de la régulation des sangliers,

- la sanctuarisation des propriétés privées et l’abolition de ce qu’on appelle, je crois, le droit de suite,

- l’interdiction de chasser au fusil et à l’arc à moins de 800 m de la voie verte,

- des stages d’information des chasseurs pour leur faire prendre conscience de la souffrance animale,

- le respect de la vie animale sauvage, de ses besoins de sécurité, de confiance et de protection par les humains, - un faisan venait manger avec confiance tous les jours chez l’un de mes voisins, il a été tué le premier jour de la chasse. Les animaux ont accompagné l’humanité dans son évolution depuis la nuit des temps, leur vie est plus difficile que la nôtre, ils déploient des trésors d’ingéniosité pour élever leurs petits, c’est magnifique de les observer, beaucoup d’espèces sont menacées par les atteintes à l’environnement, quand ils n’ont plus à craindre la chasse, ils reprennent confiance et ne sont plus craintifs ou agressifs.

 Eux comme nous ont droit à un espace protégé et sécurisé.

 Veuillez agréer, madame la Préfète, l’expression de mes cordiales et respectueuses salutations.



Christine compte sur vous aujourd'hui

Christine LAMY a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame la préfète de l'Orne (61): Pour la régulation de la chasse dans l'Orne”. Rejoignez Christine et 489 signataires.