vieillir est une chance et non une exclusion, nous sommes des citoyens à part entière

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


 

L'association BVE/BZH (Bien Vieillir Ensemble Bretagne)

membre fondateur de la FNAPAEF

soutenue par les organisations professionnelles
lance une pétition pour défendre les personnes âgées malades et handicapées

Soyez nombreux à les défendre, rejoignez nous

Les Familles s'unissent, Professionnels, Syndicats, Directeurs, ensemble pour dénoncer une situation inacceptable

°Monsieur le Président de la République
°Madame la Ministre de la Santé et des Solidarités

Nos aînés victimes d'une maladie invalidante n'ont plus la force de descendre dans la rue pour faire valoir leurs droits de citoyen à part entière.
HELAS !
Mais nous familles, nous sommes là et bien présentes, c'est ce que prouvent les mouvements récents, qui réunissent Familles, Personnels et Directeurs d'établissements.


Face à une situation qui ne cesse de se détériorer en EHPAD comme à domicile, tant pour les Personnes Âgées, les premières victimes, dont les réels besoins sont loin d'être pris en compte, que pour les Personnels qui les accompagnent, dont les conditions de travail se sont considérablement dégradées, nous dénonçons une maltraitance qui avant tout est celle de l’État. Nous sommes tous révoltés. Nous, Aidants familiaux ne sommes pas là pour faire le travail des professionnels. C'est pourtant, ce que vous nous demandez régulièrement, surtout à domicile, c'est inhumain et indécent.

Ministres, Sénateurs, Députés, osez revoir un système à bout de souffle, nous n'en pouvons plus des pansements et des effets d'annonce qui n'ont pour seule efficacité que de donner bonne conscience à ceux qui nous gouvernent.

Associer Age et Dépendance est une discrimination camouflée dont le but est de réduire les financements de la perte d'autonomie. Un citoyen victime d'une maladie d'Alzheimer, d'une sclérose en plaque, d'un AVC, d'un Parkinson, jusqu'à 59 ans est une Personne Handicapée, lorsqu'elle franchit ses 60 ans, à maladie équivalente, elle devient Personne âgée dépendante . Accompagnements et financements de sa perte d'autonomie sont alors très différents. Pour des raisons essentiellement budgétaires, l’État enferme les plus de 60 ans atteints d'une maladie invalidante dans un espace où l'Humain n'a plus la même valeur parce que vieux et malade,


Nous demandons la création d'une Allocation Unique de Compensation du Handicap et de la Perte d'Autonomie, sans barrière d'âge, financée par la Solidarité Nationale

La maladie et la perte d'autonomie doivent être prises en charge par la sécurité sociale. Un citoyen victime d'une maladie invalidante doit avoir les mêmes droits quel que soit son âge et être accompagné selon ses réels besoins.


De promesses en renoncements, les gouvernements successifs ont reportés la question, les personnes âgées « inactives » ne représentant pour eux qu’une charge insupportable pour la solidarité nationale, allant jusqu'à leur faire payer à elles seules la revalorisation de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie en prélevant « la CASA » sur leur retraite. (contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie )


Soutenons nos parents âgées, les professionnels qui les entourent, Rejoignez-nous, vieillir est une Chance et non une Exclusion.


contact Bretagne : legall.joelle@wanadoo.fr

contact Finistère  : contact@bve.bzh

APMD contact siège : apmd89@gmail.com

 


 



Joëlle compte sur vous aujourd'hui

Joëlle LE GALL a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame Agnès Buzin: L humain n'a plus la même valeur si il est vieux et malade”. Rejoignez Joëlle et 1 033 signataires.