Pour le RIC RÉVOCATOIRE, tous en GRÈVE DE LA TVA

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


 

Monsieur le Président

Moi, Gilet Jaune, des rond-points ou de coeur, m'engage à AGIR d'une manière NON-VIOLENTE jusqu'à obtenir le Référendum d'Initiative Citoyenne RÉVOCATOIRE.


Monsieur Macron, devant votre répression violente par les forces de l'ordre (gazages des manifestants pacifiques, nombreux blessés éborgnés ou amputés) et aussi pour éviter la casse ruineuse pour les finances publiques ou privées des casseurs ou pilleurs, je m’engage à revendiquer, encore et encore, d'une manière non violente.


M. Macron, pour éviter arrestations préventives et condamnations disproportionnées (pour possession d'arme par destination comme masque anti-lacrimo ou sérum physiologique). Pour éviter que vous ne fichiez l'ensemble de vos opposants au prétexte que des casseurs se sont infiltrés dans leur manifestation. Pour éviter que vous ne transformiez la démocratie en régime autoritaire, je m’engage à revendiquer, d'une manière non violente.


M. Macron, je m'engage à utiliser le seul rapport de force que vous ne pouvez pas réprimer, je m’engage à utiliser mon pouvoir économique jusqu’à obtenir satisfaction. A partir de ce jour, je m’engage à faire la GRÈVE DE LA CONSOMMATION et à limiter mes achats au strict minimum, juste aux produits de première nécessité. Par ce geste je fais la GRÈVE DE LA TVA jusqu'à ce que j'obtienne de m'exprimer PAR LE VOTE pour obtenir un référendum sur le R.I.C. RÉVOCATOIRE.


Rien ne pourra arrêter ma détermination de GRÈVISTE DE LA TVA, ni votre “grand débat”, limité à vos thèmes choisis et dont vous avez déjà averti qu'il ne changera rien à vos “réformes” de régression sociale (sur le chômage, les retraites, la Sécu…), ni la proposition d'un référendum “à choix multiple” pour noyer le poisson, ni même d’un référendum sur un RIC législatif qui serait trop manipulable par la question posée.


Je ne cesserais ma RÉSISTANCE ÉCONOMIQUE, véritable désobéissance civile à la SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION, que le jour où je pourrais voter pour que le  RÉFÉRENDUM D'INITIATIVE CITOYENNE RÉVOCATOIRE entre dans notre constitution. Un référendum sur le droit constitutionnel de 5% d’électeurs inscrits sur les listes électorales à demander, par pétition, la destitution d'un élu (maire, député ou président de la république). Ces signatures obtenues, un référendum sera organisé et voté par les électeurs concernés.


Le R.I.C. RÉVOCATOIRE est le plus simple (réponse binaire : Oui ou NON à la révocation) et le plus démocratique (chaque citoyen répond à la question claire) des MOYENS DE CONTRÔLE DE NOS ÉLUS. L’épée de Damoclès du RIC RÉVOCATOIRE obligera nos élus À NOUS SERVIR.


Monsieur Macron, cette pétition est mon PRÉAVIS DE GRÈVE.
Je m'y engage à réduire ma consommation au stricte minimum et à ne pas acheter tous les produits des MULTINATIONALES qui délocalisent, exploitent leurs salariés, écrasent leurs fournisseurs, polluent et/ou ne paient pas d'impôts.

Pour rendre VISIBLE ma GRÈVE DE LA TVA, je m'engage à ne plus fréquenter les enseignes de la GRANDE DISTRIBUTION, au minimum tous les jeudis. Cette concentration sur un jour d’HYPERMARCHÉS MORTS, permet la concrétisation de cette grève des achats dans les tiroirs-caisses (baisse des chiffres d'affaires).

Au mieux, si nous sommes des millions de consommaCteurs à faire cette GRÈVE DE LA TVA, j'obtiendrai que vous pratiquiez la démocratie participative en lançant un RÉFÉRENDUM sur le RÉFÉRENDUM D'INITIATIVE CITOYENNE RÉVOCATOIRE dans la constitution.


J'obtiendrai aussi de faire comprendre aux multinationales que les (non)consommateurs sont rois, qu’ils peuvent faire ou défaire leurs fortunes. Et cette remise en cause de la société de consommation, qui détruit notre environnement, pourra aussi limiter le réchauffement climatique qui menace l’ensemble des humains.


Au mieux j'aurai gagné un avenir meilleur pour moi et mes enfants. Au pire, j'aurai fait des économies et j'aurai réfléchi à ce qui m'est vraiment nécessaire pour vivre. J'ai donc TOUT À GAGNER à faire la GRÈVE DE LA TVA.

M. Macron, contre vos réformes ultralibérales et votre répression, moi je RÉSISTE !”