Petition Closed

Lettre ouverte à M. le Président François Hollande

This petition had 9 supporters


A l'initiative du comité de coordination de l'Union des Electeurs Russes en France, nous proposons à votre signature une lettre ouverte au Président français sur les élections et le non-respect des droits des citoyens en Russie.
La lettre avec vos signatures sera envoyée à M. François Hollande après son entrée en fonctions.

Monsieur le Président de la République,

Vous venez d'être élu à la magistrature suprême. Nous vous en félicitons et vous adressons tous nos veux de succès au service des Françaises et des Français.

Notre démarche est celle de citoyens français, russes et européens, révoltés par les fraudes électorales ayant accompagné les dernières élections en Russie cette année, et qui s’opposent à l’accaparement du pouvoir par Vladimir Poutine et aux violations des droits de l’Homme en Russie

Parmi ceux d’entre nous qui ont la citoyenneté française, beaucoup [certains] ont voté pour vous lors de ces dernières élections, d’autres, sans doute, ont choisi votre adversaire, mais tous ont suivi avec attention les débats contradictoires et fournis de cette campagne électorale et ont apprécié la chance de pouvoir faire leur choix en leur âme et conscience, dans le respect de la Constitution et de la procédure démocratique.

Malheureusement, les citoyens russes aujourd’hui sont privés de cette possibilité.

Le 6 mai, alors que les Français choisissaient librement leur futur président, les forces de l’ordre à Moscou réprimaient brutalement une manifestation pacifique. Plus de cinq cents personnes ont été arrêtées de façon arbitraire, ainsi que tous les leaders de l’opposition qui étaient présents dans le cortège. Malgré la peur et les menaces, plus de cent mille personnes sont sorties dans les rues de la capitale russe ce jour-là pour contester la légitimité de l’ancien-nouveau président.

Au pouvoir depuis 12 ans, Vladimir Poutine s’est présenté pour un troisième mandat présidentiel, après avoir préalablement fait passer sa durée de 4 à 6 ans (a l’inverse de la France qui a raccourci la durée du mandat présidentiel). Sa réélection n’a pu être assurée que grâce à un recours massif à la fraude électorale, à un matraquage médiatique sans précédent, au muselage de la presse et à la persécution de ses adversaires politiques.

Vous entendez peut-être de bonnes âmes vous affirmer que Poutine aurait été élu même sans fraude électorale, mais ces falsifications ont un caractère particulièrement grave, car elles ont privé les électeurs russes de leur droit légitime à s’exprimer lors d’un deuxième tour des élections présidentielles, alors que Poutine n’avait en tout état de cause pas obtenu 50% des suffrages. Et surtout, aurait-il gagné ces élections s’il avait été, comme Nicolas Sarkozy, jugé sur le bilan réel de son action à la tête de l’Etat, au terme d’un débat argumenté et largement diffusé? L’aurait-il été s’il n’avait pas le monopole exclusif sur la télévision, si certains de ses opposants (M. Yavlinski par exemple) n’avaient pas été écartés d’emblée de cette campagne présidentielle, si les hommes d’affaires n’étaient pas contraints de financer exclusivement son parti, sous peine d’être jetés en prison comme M. Khodorkovski ?
Mais ce n’est pas tout : les droits des électeurs sont bafoués dans toutes les régions, à tous les niveaux. Pour les défendre, les citoyens sont obligés d’avoir recours à des mesures extrêmes. Ainsi, dans la ville d’Astrakhan, à l’issue des élections municipales dont les résultats avaient été falsifiés, le candidat de l’opposition Oleg Sheine a fait pendant plus de quarante jours une grève de la faim qui l’a mené au bord de l’épuisement.

Aujourd’hui cependant de plus en plus de citoyens russes, confrontés tous les jours aux réalités de la corruption à tous les niveaux, lassés de l’immobilisme politique, livrés à l’arbitraire par un système judiciaire vendu au plus offrant sont lassés de ce système et aspirent au changement. Nous sommes solidaires de cette Russie démocratique, et nous vous demandons de ne pas sacrifier l’avenir des relations franco-russes à des intérêts économiques ou géopolitiques à court terme. Nous vous demandons de ne pas sacrifier la réputation de la France en la compromettant avec le régime autoritaire russe dont les jours sont comptés.

Avec votre élection, nous espérons que l'action de la France va redevenir plus engagée en faveur des droits de l'homme et de la démocratie en Russie, condition indispensable d'une Europe harmonieuse, unie et forte.

Vous, président, saurez vous abstenir de marques de sympathie envers un homologue illégitime, qui ne se maintient au pouvoir que grâce à la corruption et à l’oppression de son peuple.
Vous, président, n’abandonnerez pas à leur sort les dizaines de prisonniers politiques russes qui croupissent dans les prisons du régime pour le seul crime d’avoir dit la vérité ou de s’être mis en travers de la route du maitre du Kremlin.
Vous, président, saurez vous démarquer nettement de la politique de compromission de votre prédécesseur et initier une politique internationale vraiment soucieuse de l’intérêt des peuples, et non de leurs dirigeants corrompus.

Dans cet espoir nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute considération.



Today: 30.11.2012 Группа граждан / Groupe des citoyens is counting on you

30.11.2012 Группа граждан / Groupe des citoyens ОТКРЫТОЕ ПИСЬМО ПОСЛУ РФ ВО ФРАНЦИИ ПО ПРОЕКТУ СТРОИТЕЛЬСТВА ДУХОВНОГО ЦЕНТРА В ПАРИЖЕ (РУССКИЙ ТЕКСТ НИЖЕ) needs your help with “M. Le Président François Hollande: Lettre ouverte à M. le Président François Hollande”. Join 30.11.2012 Группа граждан / Groupe des citoyens and 8 supporters today.