Victoire

LOI D’EXCLUSION BLANQUER, BOYCOTTONS LES SORTIES SCOLAIRES

Cette pétition a abouti avec 2 633 signatures !


Le 15 Mai dernier, le parti politique Les Républicains se félicitait d’avoir fait adopter par le Sénat l’interdiction aux mamans d’élèves portant un foulard de participer aux sorties scolaires. (1)

«la République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.»(2)

A tire de rappel, le 20 Septembre 2013, le Conseil d'Etat avait été saisi par le Défenseur des Droitssur cette même question et répondu que “l’exigence de neutralité religieuse du service public a pour objet de protéger la liberté de conscience des usagers de ce service. Ceux-ci ne sont par conséquent pas en principe soumis à des restrictions de leur liberté de manifester opinions ou croyances religieuses”. (3)

Puisque les membres du Sénat ne veulent plus voir de femmes musulmanes portant un foulard dans l’espace public, montrons leur le coût de se passer de leur apport social. 

Parents d’élèves!
Quelles que soient vos convictions religieuses ou philosophiques: il est temps de boycotter les kermesses et les sorties scolaires de nos enfants ! 

Ne soyons pas dupes, il ne s’agit nullement de lutter pour la laïcité mais bien de rendre invisibles les femmes portant un foulard dans une logique d’exclusion symbolique et de déni de citoyenneté de ces dernières, et au -delà de tout un groupe de musulmans minorisés. 

L’objectif de cette initiative citoyenne est d’envoyer un message fort à nos élu.e.s. Nous voulons signifier notre désir de construire ensemble la société de demain et c’est seulement ensemble que nous y parviendrons.

Tant que nos directions d’école, syndicats de professeur.e.s et élu.e.s n’auront pas clairement exprimé leur opposition à ce texte, ne préparons plus de gâteaux pour la vente de la kermesse de l’école, n’achetons plus les billets de tombola et autres articles vendus pour financer les voyages et sorties scolaires, et bien entendu, ne nous portons plus volontaires pour accompagner les sorties scolaires de nos enfants !

Parce qu’en excluant des femmes en raison de leur pratique religieuse qu’elles n’imposent à personne, ces activités ne sont plus bénéfiques pour nos enfants  car elles ne font que leur apprendre à banaliser le racisme, la misogynie et la discrimination.

L’adoption de cet amendement  n’a d’autre but que de faire de l’école de la république un lieu d’exclusionau détriment de milliers d’élèves qui devront vivre avec l’humiliation de voir leurs mamans interdites de sorties scolaires, et de milliers de parents d’élèves en raison de leur confession. Nous refusons de faire le jeu des politiques qui construisent des «problèmes publics » pour ne pas affronter les problèmes qui existent déjà.

La laïcité encore une fois dévoyée ? Ni sur notre dos, ni en notre nom !

La laïcité est bien trop importante pour être laissée entre les mains d’irresponsables prêcheurs de haine! 

Vous l’aurez deviné: L’accompagnement scolaire n’en fait pas partie. Évoquer la Laïcité pour justifier une telle mesure, c’est être ignorant de ce que dit la loi - ce qui relèverait d’une grave incompétence pour des élu.e.s - au mieux, et la dévoyer au pire.

Les parents d’élèves accompagnateurs dans les sorties scolaires étant des “collaborateurs occasionnels du service public” ne sont donc pas soumis à la neutralité religieuse et ne peuvent voir leur libertés religieuses restreintes sauf si, et le Conseil d’État est bien explicite: “dans la mesure rendue nécessaire par le maintien de l’ordre public et le bon fonctionnement du service”.

La manoeuvre est cousue de fil blanc. En les empêchant un peu plus chaque année d’étudier, de travailler, de s’engager dans une quelconque organisation, de se baigner, de chanter, d’entreprendre, de faire du sport, de se divertir, de se déplacer, et même de s’occuper de leurs propres enfants, il ne s’agit pas de lutter pour la laïcité et la liberté de culte, ou de combattre le prosélytisme, mais bien de rendre invisibles les femmes musulmanes portant un foulard et de porter atteinte à leurs libertés fondamentales !

Vous voulez une ÉCOLE DE L’EXCLUSION? Alors ce sera SANS NOUS

Au lieu de se soucier du manque de moyens criant dans les écoles publiques, des enseignants en détresse, des salles de cours sans chauffage en hiver ou encore  d’un système éducatif devenu le plus inégalitaire des pays développés (4), l’État français et ses institutions s’acharnent contre une partie de citoyens, ou plutôt de citoyennes en raison de leur appartenance réelle ou supposée à la religion musulmane.

L’école de la République n’a pas besoin de plus de lois d’exclusion mais de plus de moyens d’inclusion au service des élèves et de la collectivité.
TOUS LES PARENTS, OU PAS DE PARENTS !

Il est grand temps de mettre fin à ces humiliations qui épuisent les musulman.e.s de France. Ce qui ressort de ce harcèlement législatif, c’est que l’islamophobie, bien que portée par la droite dans le cas de cet amendement d’exclusion, est bien répandue et assumée au sein des élus et que droite et gauche divergent peu à ce sujet. 

Prendre la rue ne suffit plus, réclamer de l’attention auprès de nos élus non plus. La déshumanisation de celles et ceux qu’on appelle “les musulmans” est telle que toute tentative de se faire entendre est considérée comme illégitime, comme si pour le législateur, les musulman.e.s n’avaient aucun droit, mais bien un seul devoir: celui de disparaitre.

Parents d’élèves!
Puisque  notre bénévolat est conditionné à nos apparences, ne ne laissons pas des élu.e.s  qui ne partagent ni nos réalités, ni l’intérêt de nos enfants imposer leur diktat : Boycottons toutes ensemble les activités scolaires et mettons le législateur face à ses responsabilités.

Le Ministre de l’Éducation National Jean Michel Blanquer s’en inquiétait lui même. Cette interdiction pourrait poser selon lui   « Tout un tas de problèmes pratiques, qui iraient à l’encontre du développement des sorties scolaires ». Montrons lui que notre solidarité sera son problème face à l’exclusion de certaines mamans!

Premiers signataires:
Comité Justice Et Libertés Pour Tous (CJL)
Coordination Contre Le Racisme Et L'Islamophobie (CRI)


----------------------------------------


(1) Amendement proposé par Max Brisson, du parti Les Républicains au Sénat le 30 Avril 2019: https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/sorties-scolaires-le-senat-vote-pour-l-interdiction-du-port-du-voile-pour-les
(2)   Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat.
(3)  Etude demandée par le Défenseur Des Droits le 20 Septembre 2013 https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/ddd_avis_20130909_laicite.pdf 
(4)  Equity in Education, Breaking Down Barriers to Social Mobility, site de l’OCDE <a href="http://www.oecd.org/education/equity-in-education-9789264073234-en.htm" rel="nofollow">http://www.oecd.org/education/equity-in-education-9789264073234-en.htm</a>  



Comité Justice &amp; Libertés Pour Tous (CJL) compte sur vous aujourd'hui

Comité Justice & Libertés Pour Tous (CJL) a besoin de votre aide pour sa pétition “LOI D’EXCLUSION BLANQUER, BOYCOTTONS LES SORTIES SCOLAIRES”. Rejoignez Comité Justice & Libertés Pour Tous (CJL) et 2 632 signataires.