Pour que l’on ne laisse plus nos enfants dans les rues

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


jeudi 9
Novembre 2017, ma fille de 6 ans habituellement inscrite à la cantine tous les jeudis sans exception, a été forcée de sortir de l’école car la cantine aurait refusé de l’accueillir car pour eux, elle n’y était pas inscrite ce jour là.
Quand à la maîtresse qui l’a forcé à sortir parce que personne ne pouvait la garder, l’a laissé derrière le portail, sur un trottoir en pleurs pour aller me prévenir par téléphone.
Ma fille apeurée s’est accrochée à la grille de l’école en pleurant, elle n’est jamais rentrée seule, c’est un village, une petite école.

Aujourd’hui j’en veux à la mairie qui n’éprouve aucun remords et à la maîtresse qui a tourneles talons devant un enfant en détresse et qui tout deux se disent être dans leurs droits.

Je n’ai jamais récupéré ma fille avec des retards répétitifs, tous les jeudis sans exception elle allait à la cantine et surtout elle ne sait pas encore rentrée seule à la maison, alors au delà d’un règlement que je remet en cause, du logiciel de la mairie qui n’a pas pris en compte l’inscription de la fille et de tout ce que l’on pourrait me dire pour justifier un tel comportement, n’y a t-il pas un devoir d’éthique et de morale professsionelle, un devoir moral citoyen ? Mettre en enfant dans une situation où il est en danger car il hurle de peur, quand en plus il s’agit pour lui d’un adulte de confiance est ce acceptable ?
Et la mairie qui est face à une situation qui démontre clairement qu’il y a eu un problème dans la réservation puisqu’il s’agissait d’une situation exceptionnelle, ne daigne même pas faire des excuses, n’est il pas scandaleux ?
Personne n’a même voulu garder ma fille à l’intérieur le temps de me prévenir afin que je vienne, je ne demandais pas un repas pour elle mais une mise en sécurité durant une quinzaines de minutes...

Alors pour que d’autres enfants n’aient pas à subir le traumatisme de ma fille qui pleure à présent par peur que « je l’oublie », qu’aucun enfant ne puisse être laissé contre son gré à l’extérieur d’une école dans l’indifférence la plus totale, je vous demande de signer cette pétition.

Il est temps que les choses changent, nous avons une responsabilité ne serait-ce qu’en tant qu’adulte, il y a une logique et une morale au delà du règlement, un enfant de six ans qui a peur d’attendre ses parents sur le trottoir de devrait pas y être forcé.



Mélanie compte sur vous aujourd'hui

Mélanie COUSTY a besoin de votre aide pour sa pétition “Les parents : Pour que l’on ne laisse plus nos enfants dans les rues”. Rejoignez Mélanie et 2 421 signataires.