Demandons aux gouvernements de faire avancer la justice fiscale en Europe !

0 have signed. Let’s get to 75,000!


Pendant la campagne pour les élections européennes, beaucoup de partis politiques ont défendu l’idée que les grandes entreprises devaient payer leur juste part d’impôts. C’est le fondement de la justice fiscale. Mais les dirigeants de l’Allemagne, de la Suède, de l’Irlande, du Luxembourg, de l’Autriche, de la Hongrie et de la République Tchèque bloquent actuellement une réforme indispensable pour éviter que des entreprises comme Apple ou Ikea puissent si facilement recourir à l’évasion fiscale : il s’agit de la publication d’informations (‘reporting’) pays par pays. Imposer la transparence fiscale aux multinationales les obligerait à publier là où elles payent leurs impôts, ce qui permettrait de vérifier qu’elles ne font pas de la planification fiscale agressive.

Chaque année, les pays de l’Union Européenne perdent des milliards d’euros à cause de l’évasion fiscale des multinationales. Plutôt que d’adopter la transparence fiscale, les gouvernements Européens veulent enterrer cette réforme. La Finlande prendra la présidence tournante de l’Union Européenne à partir du 1er juillet 2019 : nous lui demandons de faire de la justice fiscale une priorité.

La transparence est un prérequis indispensable pour une fiscalité plus juste, que les citoyen.ne.s appellent de leurs vœux. C’est pourquoi nous vous proposons de soutenir notre appel aux gouvernements européens à débloquer cette réforme et à la Finlande d’en faire une priorité au Conseil de l’UE. Nous sommes en droit de savoir qui ne paye pas sa juste part d’impôts, car si les multinationales ne payent pas, ce sont les citoyen.ne.s qui en payent les conséquences !