Il faut dissoudre l'assemblée nationale!

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Depuis dix semaines les gilets jaunes, sans faiblir, ont démontré leur opposition à la politique du gouvernement d’Emmanuel Macron, et à ses conséquences :  des pauvres qui s’appauvrissent et des riches qui s’enrichissent toujours plus, une « démocratie » évoluant vers violence et répression, une course aux fausses économies accentuant la désertification rurale, la destruction des services publics au profit d’un « tout payant » cassant la solidarité et le « vivre ensemble » patiemment construit après 1945.

La crise écologique impose à tous, dans les dix ans des changements considérables  qui ne peuvent évidemment ménager tous les intérêts, et certainement pas ceux qui n’ont pour objectifs que le profit, la croissance sans fin, épuisant une planète de plus en plus dangereuse, où la survie même de l’espèce humaine est aujourd’hui  en question.

Monsieur Macron, élu avec 18,19  % des électeurs inscrits a mis la main sur la France, « par effraction » de son propre aveu. Les députés qui le soutiennent encore ont démontré leur incompétence, entièrement aux ordres d’un président largement désavoué, qui a pourtant affirmé « qu’il ne changerait pas de cap », malgré le lancement d’un  grand débat où les réponses sont suggérées par les questions et alors que les Gilets jaunes ont élaboré une certain nombre de propositions ( retour de l'ISF, RIC, augmentation des salaires et retraites ), auxquelles E. Macron et son gouvernement refusent de répondre.

La représentation nationale, est donc aujourd’hui complètement en porte à faux par rapport à une  société réelle en révolte croissante, incapable de répondre avec efficacité aux défis considérables que nous devrons résoudre dans un délai très court.

Nous estimons donc qu’il est absolument urgent et légitime que l’assemblée nationale soit dissoute pour laisser place au véritable débat démocratique,  projet contre projet, pour l’élection d’une représentation nationale mettant en œuvre, avec un nouveau gouvernement, les solutions conforme aux intérêts du plus grand nombre, qui sont à terme, les intérêts de toute l’humanité.

Je signe pour la dissolution de l’assemblée nationale issue des élections de juin 2017, et un grand débat pour l’élection d’une nouvelle assemblée.