L’Universite de Guyane, une université pour tous les étudiants

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Étudier est un droit universel !
CONTRE la xénophobie et POUR le droit à l'éducation de tous les guyanais, soutenez le mouvement des étudiants :
- Non aux arrestations, rétentions et expulsions des lycéens et étudiants de Guyane
- Non à l'augmentation des frais de scolarité qui exclut de fait une grande partie des étudiants de l'université de Guyane

Pour une Université forte, pour soutenir les jeunes diplômés qui seront l'avenir de la Guyane,
JE SOUTIENS LE MOUVEMENT DES ÉTUDIANTS EN SIGNANT LA PÉTITION

------------------------------

"Bienvenue en France", 
ou plus exactement bienvenue en Guyane française!

Merci de prendre 30 secondes pour soutenir les étudiants de Guyane qui ne demandent qu'une chose: pouvoir étudier en paix...merci!

Nous devons réaffirmer la liberté et l'égalité du droit à l'éducation pour que soit possible une reprise de l'activité de l'Université de Guyane ! 

Maintien de la mobilisation jusqu'à l'obtention de toutes les revendications présentées!

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République française


Actuellement et depuis le 20 mars 2019, des étudiants soutenus par une intersyndicale et RESF se mobilisent fortement sur les différents sites de l'Université de Guyane à Cayenne.

Ils revendiquent notamment :

- La libération de tous les lycéens et étudiants détenus au centre de rétention administratif
- L'arrêt immédiat des arrestations des lycéennes et étudiantes par la Police
- L'abandon de la hausse exorbitante des frais d'inscription à l'université pour les étudiants étrangers  extra-communautaires (de 170 à 2770 euros pour la licence et de 243 à 3550 euros pour le Master)
- La libre circulation de tous les élèves et étudiants-e-s notamment sur les barrages.
 
Nous, partis politiques, syndicats, collectifs, associations, organisations., personnalités déclarons solennellement par cette lettre notre soutien aux étudiants et à leurs revendications légitimes.
 
 
Nous nous interrogeons, la France pays des droits de l'homme,  la France terre d'asile et terre d'accueil ; ce pays serait-il devenu une utopie?
A l'heure où certains veulent dresser des murs physiques avec leurs voisins, nous refusons fermement cette barrière financière qui empêcherait aux étudiants étrangers l’accès aux études en France. N’oublions pas nos valeurs que sont l’Égalité ou la Solidarité.
De plus, alors que les jeunes étrangers qui étudient sur le territoire circulaient et étudiaient librement en Guyane ; les arrestations, retentions et expulsions se sont multipliées depuis quelques mois. L’excès de zèle ne fait pas partie des valeurs de la République; la liberté, l'égalité et la fraternité si.
 
Que voulons-nous pour la jeunesse guyanaise?
 
Nous voulons une justice sociale en réaffirmant notre attachement au principe d’égal accès à l’enseignement supérieur.
Nous refusons toute sélection selon la richesse et l’origine géographique. L’accès au savoir n’est pas un service mais un droit !
nous voulons que les étudiants et lycéens puissent étudier sans la peur du lendemain et la crainte d’être arrêtés et expulsés à tout moment.
Nous, organisations associations partis politiques syndicats, personnalités, signataires de cette lettre, revendiquons le droit à étudier dans des conditions décentes et réaffirmons aussi notre opposition ferme à toute vision raciste ou xénophobe de la société.
Nous voulons que l’expression « bienvenue en France » dévoyée par le label proposé par le Premier Ministre, reprenne son sens premier et entier.

Le combat des étudiants et lycéens est donc le nôtre, le vôtre !
POUR L’AVENIR !

La Guyane a besoin de tou-te-s ses diplômé-e-s