Adressée à Le Patio Solidaire

Soutien aux exilés habitant le Patio (Saint Martin d'Hères)

0

0 signature. Allez jusqu'à 1 500.

Lundi 4 décembre une action d’occupation a été lancée à l’initiative du collectif La Tambrouille, en vue de loger une soixantaine de demandeurs d’asile jusqu’ici sans logement. Cette occupation a permis d’obtenir un hébergement provisoire sur le campus jusqu’au 22 décembre. A partir des vacances de noël l’Université Grenoble Alpes ne s’engage pas à maintenir cet hébergement, sans réelle proposition de la part de la préfecture les occupants seraient alors forcés de retourner dormir dehors.

Cette occupation a vocation à interpeller les pouvoirs public sur le respect de la dignité humaine, mais aussi des lois françaises. En effet, malgré ce que prévoient les conventions internationales passées par la France en matière d’asile politique (Convention de Genève relative au statut des réfugiés du 28 juillet 1951 et directive 2003/29/9/CE du 27 janvier 2003 relative aux conditions et normes minimales  d’accueil des demandeurs d’asile dans les états membres), la France ne fournit pas systématiquement de logement aux personnes ayant déposé une demande d’asile sur son territoire.

Nous appelons donc l’État français et les institutions à prendre leurs responsabilités et à fournir un hébergement durable à toute personne résidant sur le territoire, qu’elle soit demandeuse d’asile ou pas. Les étudiant.e.s solidaires des demandeurs
d’asile demandent de prolonger l’occupation du local au moins jusqu’au terme de la trêve hivernale (31 mars) telle que la législation le prévoit. Ce qui est une occasion de trouver d’autres solutions avec les autres institutions françaises qui travaillent sur les cas de demande d’asile politique.

Nous vous demandons de faire preuve de solidarité et de dignité humaines en signant la pétition pour prolonger l’occupation jusqu’à la fin de la trêve hivernale.

Voici les revendications des occupants et des syndicats et organisations étudiantes :
— Arrêt des arrestations et des expulsions des demandeurs au nom du respect de la dignité humaine
— Arrêt des expulsions des étudiants de l’université Grenoble alpes
— Arrêt des procédures Dublin
— Soutien de l’université en garantissant le maintient du Patio toute la trêve hivernale
— Prise en charge par l’office français de l’immigration et de l’intégration
— Régularisations des expatriés en situations irrégulière
— Droit au travail
— Liberté de circulation en l’intérieur de l’espace Schengen
— Accès à un logement salubre et au droit de vivre dignement

Exprimez votre soutien en venant rencontrer les habitants du Patio et en signant notre pétition.

L'objectif le plus immédiat de cette pétition est de montrer une opposition massive à une expulsion du lieu autour de la date annoncée du 22 décembre qui impliquerait directement le fait pour soixante personnes exilées de retourner dormir dehors.

Cette pétition sera remise à:
  • Le Patio Solidaire

    Le Patio SOLIDAIRE a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 1 333 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Le Patio compte sur vous aujourd'hui

    Le Patio SOLIDAIRE a besoin de votre aide pour sa pétition “Le Patio Solidaire: Soutien aux exilés habitant le Patio (Saint Martin d'Hères)”. Rejoignez Le Patio et 1 332 signataires.