Plus de 100 femmes contre la «liberté d'importuner»

0 have signed. Let’s get to 500!


Ce mardi 9 janvier, le journal Le Monde a publié une tribune signée par 100 célébrités féminines défendant «le droit d'importuner» (sic).

Ce texte ahurissant recycle les lieux communs habituels concernant la drague et le harcèlement sexuel, et il est déplorable à plus d'un titre. Il ne défend ni plus ni moins des agressions sexuelles caractérisées en les assimilant à de la «drague maladroite», voire des actes tout à fait défendables que des femmes, selon lui, apprécieraient. Il brandit même la nenace d'une «société puritaine» qui «briderait notre liberté», tant celles des «dragueurs» que celle des femmes qui apprécieraient ce traitement.

Ce faisant, il tente de discréditer le discours féministe, présentant ce dernier comme castrateur et misandre, et est d'autant plus déplorable qu'il a été signé par des femmes, pourtant les premières victimes de ce type d'agression en tant que groupe social, et qu'il survient opportunément peu après les affaires #metoo et #balancetonporc, comme pour tuer dans l'œuf toute tentative d'évolution qu'elles pourraient susciter.

La parole des victimes s'était enfin libérée, et ce texte pourrait contribuer à réduire à néant les retombées de cette libération de parole pour qu'ensuite on continue d'agir comme si rien ne s'était passé. Nous ne pouvons pas laisser faire cela.

Montrons qu'il y a plus que 100 femmes à ne pas approuver ce texte. Montrons qu'il y a plus que 100 femmes qui ne veulent plus être les faire-valoirs de l'excitation masculine. Montrons qu'il y a plus que 100 femmes qui n'approuvent pas l'appellation euphémisante «drague maladroite» pour désigner ce qui n'est rien d'autre que du harcèlement.



Today: Pierre is counting on you

Pierre Lantin needs your help with “Le Monde: Plus de 100 femmes contre la «liberté d'importuner»”. Join Pierre and 260 supporters today.