Petitioning le president and 2 others

Ne plus payer pour les agriculteurs.

Monsieur le President, Monsieur le ministre de l'economie, Monsieur le ministre de l'agriculture et de la pêche, messieurs les parlementaires,

Petition ecrite sous le coup de la colere devant la banalisation de la souffrance animale du salon de l'agriculture. Ma photo est celle du tapis emmenant les petits poussins mâles à la mort par la broyeuse. Tout cela est intolerable.

Voici notre demande: un paiement à la carte de nos impôts. A nous de choisir où va notre argent.

Nous refusons d'être des commanditaires de  LA CRUAUTÉ DE L'ELEVAGE. Nous ne consommons pas  de produits  animaux. Les citoyens responsables ne veulent plus être complices d'atrocités avec leurs impôts.

Il suffit de visiter un elevage, de regarder dans un camion betaillere, de filmer en douce dans un abattoir, pour voir que la loi qui protège les animaux y est bafouée de maniere éhontée comme partout!
De la conception ( conception sans plaisir par insémination en violant les femelles)à la mort en passant des etapes toutes aussi révulsantes les unes que les autres,la vie des animaux d'elevage est un supplice de A à Z. Nul ne maltraite autant ses objets que les éleveurs leurs bêtes, et ceux qui les transportent et ceux qui les  tuent.
La plupart du temps et pour la majorité d'entre eux, le seul répit dans leur terrible parcours de vie, c'est quand ils sont morts.

Les abatteurs ont même besoin de psychologue tant ils ont honte que ce qu'ils font soit montré au grand jour grâce à des cameras cachées. La honte, pas le sentiment de culpabilité des veritables civilisés repentis.


L’élevage est cruel pour les animaux, et d’après eux, pour les hommes qui s'occupent de ce secteur. Les éleveurs se plaignent tout le temps, soit en pleurant, soit en cassant.

Pourtant...

Chacun sait que des milliards d'Euros sont deversés sur ce secteur, y compris depuis l'Europe qui se saigne pour "l'agritorture"  au service de la FAMEUSE gastroignominie française, le sadique foie gras en tête et les les indecents pleureurs qui gavent et massacrent les oies et canards ne sont pas privés de nos subsides.

De plus les politiques font la queue pour se faire voir au Salon de l'agriculture, le president de la republique y est allé très tôt le matin du 1° jour.

Les politiques vont caresser selon l'expression consacrée le cul des vaches stressées et parfois mourantes du bruyant et terrorisant salon de l'agriculture inadapté aux animaux de ferme, mais en realité c'est plutôt des visites leche-cul des éleveurs/electeurs.

Nos quémandeurs chroniques comme dans le sketch de Fernand Raynaud : "ça eut payé mais ça paie plus", nos quémandeurs donc, sont si malheureux de leur métier qu'on se demande pourquoi ils le font.

On a voulu enlever du code civil la mention animaux= biens meubles.

Progrès , mais les animaux ne sont pas mieux traités qu'avant. C'est à dire comme moins que des biens!

En effet, on parle de réification mais  qui aurait l'idée de traiter ses objets avec la violence qu'on voit dans les élevages, transports et abattoirs ?

L’élevage a tout contre lui. Il nous prive de dignité humaine. Puis de l’oxygène de la foret amazonienne qu'on rase pour planter le soja transgenique qui nourrit les animaux du monde entier.

De plus, il est la 1° cause du rechauffement climatique devant les transports!!! Il est inutile et même nocif pour notre santé, il affame et désertifie les pays pauvres, pollue les terres et les nappes phréatiques. Les algues vertes toxiques rendent nos bords de mer dangereux...Et la moitié des animaux morts dans les elevages ou tués pour rien est jetée après des souffrances inimaginables. C'est dans le rapport aux animaux que se lit le mieux la folie humaine.

La psychanalyse à laquelle je suis formée nous revele que nous payons nos dettes et les dettes de nos ancetres par du symptôme psychique. La dette contractée auprès des autres vivants sensibles que nous traitons avec cruauté est immense.
Alors, messieurs les responsables de la France,  DROIT À OBJECTION DE CONSCIENCE!

 

This petition will be delivered to:
  • le president
  • Ministre des finances
  • Ministre de l'agriculture

    jo benchetrit started this petition with a single signature, and now has 1,070 supporters. Start a petition today to change something you care about.




    Today: jo is counting on you

    jo benchetrit needs your help with “le ministre de l'economie: Ne plus payer pour les agriculteurs”. Join jo and 1,069 supporters today.