La stèle du 17 octobre 1961 en hommage aux centaines d'Algériens noyés dans la Seine .

La stèle du 17 octobre 1961 en hommage aux centaines d'Algériens noyés dans la Seine .

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
abdelaziz BOUMEDIENE a lancé cette pétition adressée à Le maire de Lyon Gérard Colomb

La répression "sanglante" de la manifestation pacifique des Franco - Algériens à Paris le 17 octobre 1961 est solennellement gravée dans notre mémoire commune.

57 ans après, cette tragédie est toujours actuelle et rappelle le sort dramatique de centaines de victimes noyées dans la Seine aux ordres du Préfet de Paris de l’époque Maurice Papon.

 

En 2012, au nom de la République, le Président François Hollande a pour la première fois reconnu avec courage et « lucidité » cette page noire de notre histoire. C’est un acte noble et salutaire qui réaffirme un juste engagement républicain.

 

C’est pourquoi, pour la défense et la promotion de nos valeurs d’égalité, de fraternité et de liberté, nous vous demandons publiquement, comme nous le faisons avec la société civile chaque année à Lyon, capitale de la Résistance, de relayer cette puissante parole présidentielle et donner sens à cette reconnaissance républicaine en la matérialisant au sein de notre ville par la réalisation d’une stèle à la mémoire de toutes les victimes.

 

Les leçons de l’histoire, à l’image de l’amitié Franco - Allemande ou celle du processus d’unification européenne, vont dans ce sens et nous apprennent surtout que l’obligation de reconnaissance de la mémoire est à la base de toute politique de conciliation, d’intégration, de coopération et de constructions citoyennes.

 

Nous sommes convaincus que votre accord à ce projet libérateur va contribuer fortement à faire rayonner l’humanisme lyonnais dans le monde et promouvoir la cohésion dans nos quartiers pour construire des relations de citoyenneté, de respect et de dignité très puissantes.

Et surtout pour rapprocher la jeunesse de nos institutions, avec à la base la conciliation des mémoires et la défense des valeurs de la république.

Le devoir de mémoire est indispensable pour un véritable apaisement et une véritable réconciliation.

Pour cela , nous avons besoin de votre soutien à tous et d'être unis .Abdelaziz Boumediene pour le collectif pour la mémoire et la citoyenneté. 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !