Victoire

Libération immédiate pour les Comoriens

Cette pétition a abouti avec 330 signatures !


Une Dizaine de personnes originaire du village d'itsinkoudi (Grande Comores, Comores) viennent d'être condamné à de la prison ferme et du sursis (2 mois ferme et 10 mois de sursis.)

12 mois de prison dont 2 mois fermes pour avoir fêté l'Aïd un autre jour que celui choisi par le gouvernement, sachant que la plupart des pays musulmans l'on fêter le vendredi.

Aux Comores La dictature n'existe pas mais elle s'installe. Si nous restons muets nous laissons au gouvernement les mains libres pour voler notre liberté et semer la terreur. Nous devons tous manifester notre indignation où que nous soyons aux Comores ou dans la diaspora. Mobilisons-nous sinon demain ce sera trop tard. 

Un an pour avoir bravé un communiqué présidentiel, mais combien pour les membres du gouvernement qui bravent les lois et la constitutions tous les jours ???

Ici la corruption est devenu un sport nationale et ces personnes ne sont aucunement inquiéter. 

J'en appel à tous les défenseurs de la liberté à signer cette pétition afin de faire libérer ces hommes immédiatement et dénoncer cette justice à deux vitesses qui détruit notre société. 



Saïd compte sur vous aujourd'hui

Saïd ABDOURAHIME a besoin de votre aide pour sa pétition “Le gouvernement Comorien : Libération immédiate pour les Comoriens”. Rejoignez Saïd et 329 signataires.