Pétition fermée

STOP aux médias qui minimisent les violences de la rue faites aux femmes, on parle d'un phénomène de société grandissant !

Cette pétition avait 27 signataires


Ne trouvez-vous pas révoltant que la Une de l'un des plus grands journaux de presse de France puisse afficher un tel titre :

"HARCELEMENT DE LA RUE Marre des goujats !"

Définition de "goujat" selon le Larousse : "Homme grossier, mal élevé, manquant totalement de savoir-vivre"

Pensez-vous véritablement, que le fait de subir quotidiennement des agressions verbales, physiques, voire dans le pire des cas sexuelles, puissent être justifiées comme étant commis par des "goujats" ?! Nous ne parlons pas ici, d'hommes grossiers, ni mal élevés, mais bien d'individus exerçant des violences physiques et psychologiques, facteurs d'insécurité jour et nuit, dans la rue, le métro, etc. qu'au moins 60% des femmes de France disent avoir subient au moins une fois.

Ils s'agit là d'un phénomène de société, commis par des hommes sur des femmes, et dont la gravité est sous-estimé des hommes : " bof, pas grave, suffit d'ignorer" , voilà ce qu'un homme répond, quand ce n'est pas :
"c'est normal de parler comme ça à une fille parce que bon, si elle se balade seule le soir, c'est que c'est une p*** !"

Phénomène de société peut relayé par les médias  donc négligé, il faut que celui-ci soit minimimé lorsque la presse s'emploie enfin à en parler !

Soyons solidaires et affirmons notre opposition à cette minimisation d'un phénomène d'agressions de plus en plus grandissant ! A quand une considération à juste titre de ces agressions ?!



emilie compte sur vous aujourd'hui

emilie LAGUETTE a besoin de votre aide pour sa pétition “La Presse Française, et plus particulièrement Le Parisien: STOP aux médias qui minimisent les violences de la rue faites aux femmes, on parle d'un phénomène de société grandissant !”. Rejoignez emilie et 26 signataires.