Pour des résultats justes lors des compétitions, Pour l'avenir de la Gymnastique Française

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Entraîneurs, Gymnastes, Dirigeants,

Depuis plusieurs années, les Championnats de France par équipe sont devenus une grande mascarade. Des gymnastes étrangers viennent matcher pour des clubs qui, sans eux, ne pourraient figurer à ce niveau. Les classements ne sont aujourd'hui plus du tout représentatifs du travail de formation fourni par les entraîneurs. 

Si la fédération a tenté de freiner cette dérive en créant le statut de "Gym Formé Localement" (GFL) et en limitant les passages de gymnastes non GFL en Top12 et DN1, cette mesure n'est pas suffisante. En effet, les failles du système ont été largement exploitées par certains clubs qui présentent aujourd'hui des équipes dans toutes les catégories (Nat. 10-11, 10-13, 10-15 et toutes les Divisions Nationales 12ans et +) avec des gymnastes s'entraînant à l'étranger.

 Aujourd'hui notre but est d'alerter la fédération du mécontentement lattant de nombreux clubs qui expriment un "ras-le-bol" général et qui sont pris en otage par ce système. Malgré les discours récurrents des dirigeants fédéraux, il semble exister des solutions à mettre en oeuvre !

Nous proposons quelques premières mesures : 

- La création d'une licence européenne de gymnastique : les gymnastes ne pourront alors matcher que dans un seul club européen ; nous retrouvons cette mesure dans les autres sports comme le football, basket-ball... Pourquoi cette mesure ne pourrait-elle pas être instaurée en gym ?

- Autoriser à concourir uniquement les gymnastes qui s'entraînent à l'année dans un club FFG. Les clubs fourniront en début de saison les plannings et lieux d’entraînements pour leurs gymnastes engagés dans les filières nationales. Des contrôles sont facilement organisables pour vérifier cette mesure.

Toute autre proposition réalisable est la bienvenue.

Comment continuer dans ce système démotivant les entraîneurs et gymnastes puisque de simples prestations ponctuelles de gymnastes étrangers permettent à des clubs de briller sans aucun travail de fond ?

A l'aube des Jeux Olympiques 2024 (espérons le, à Paris), n'est-il pas primordial de valoriser les clubs formateurs qui sont l'essence même des futures Equipes de France ?

POUR LA RECONNAISSANCE DU TRAVAIL DES CLUBS, REJOIGNEZ-NOUS.

LA GYM INSOUMISE



La Gym Insoumise compte sur vous aujourd'hui

La Gym Insoumise a besoin de votre aide pour sa pétition “La Gym Insoumise: Pour un classement plus juste des clubs français”. Rejoignez La Gym Insoumise et 1 639 signataires.