Non à la fessée en crèche... que justice soit faite!

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


En janvier 2014, une professionnelle de la crèche associative "Les Souriceaux" a mis une fessée à un enfant dans l'enceinte de la structure. Cette professionnelle a été mise à pied puis licenciée pour faute grave. Suite à ce licenciement, celle-ci a enclenché une procédure prud’homale. Le délibéré a eu lieu le 21 décembre 2017, le licenciement a été requalifié en licenciement pour cause réelle et sérieuse. Cette requalification nous oblige à lui payer plus de 16 000 euros. A ce jour, il est important pour nous de défendre devant la justice le fait qu'il est strictement interdit de frapper un enfant au sein d'une crèche. Nous devons veiller à la sécurité physique, affective et morale de l'ensemble des enfants que nous accueillons dans la crèche. Avec un tel acte, ces 3 sécurités sont entachées. C'est pour cette raison que nous avons pris la décision de faire appel, pour que justice soit faite!



Jérôme compte sur vous aujourd'hui

Jérôme DUMORTIER a besoin de votre aide pour sa pétition “La chambre sociale de la cour d'appel de Douai: Non à la fessée en crèche... que justice soit faite!”. Rejoignez Jérôme et 1 812 signataires.