MBOUR RÉCLAME JUSTICE POUR SES 8 MARTYRS TOMBÉS LE 15 JUILLET 2017 AU STADE DEMBA DIOP

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Un soir d’été précisément le 15 juillet 2017. 8 jeunes adultes ont été tués dans des conditions effroyables au stade Demba Diop . Ces jeunes, pour la plupart footballeurs, sont morts du fait d’une part d’une organisation défaillante et d’autre part de la violence injustifiable de certains supporters de ouakam.
La plupart des corps ont été rendus aux familles dans un état de putréfaction avancée.
Dès le lendemain du drame des engagements ont été pris par les autorités de l’Etat et par les dirigeants du Stade de Mbour pour que toute la lumière soit faite. Mais force est de reconnaître que 10 mois après les faits Mbour attend encore des réponses sur les dysfonctionnements multiples et variés et une réponse pénale aux manquements observés. C’est la raison pour laquelle nous exigeons le boycott par toutes les équipes de Mbour de l’US OUAKAM jusqu’à nouvel ordre. Comment peut-on moralement envisager le pardon avant que toutes les responsabilités aient été déterminées ? Quelle est la légitimité de ceux qui se sont immiscés avec opportunisme dans la procédure dans une posture de médiateur ? LES VICTIMES, toutes les victimes attendent de nous que nous exigions que toutes les responsabilités pénales soient déterminées et que tous les responsables de ce drame soient non seulement condamnés mais qu’ils n’aient plus jamais aucune responsabilité dans la gestion du foot et ce sera seulement après ça qu'on pourra parler de réconciliation.
Nous lançons cette pétition pour qu’aucune équipe de Mbour ne partage le même terrain de jeu avec les ouakamois, le football reste un jeu et on ne joue qu’avec des sportifs qui acceptent de perdre.



La Population mbouroise compte sur vous aujourd'hui

La Population mbouroise a besoin de votre aide pour sa pétition “L'ÉTAT DU SÉNÉGAL : MBOUR RÉCLAME JUSTICE POUR SES 8 MARTYRS TOMBÉS LE 15 JUILLET 2017 AU STADE DEMBA DIOP”. Rejoignez La Population mbouroise et 588 signataires.