ENEDIS Licencié POUR UN TOURET

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


A l’heure où la défense des services publics est au cœur des revendications des gilets jaunes, ENEDIS décide de licencier un agent d’astreinte pour un morceau de bois. 

C’est en effet pour avoir pris un touret en bois cassé, que Mathieu va être licencié. Pourtant celui-ci avait restitué le touret en question. Et malgré la procédure disciplinaire en cours, il est resté fidèle à ses valeurs en assurant ses missions de service public le jour de Noël, le privant ainsi de cette fête avec ses enfants. 

« C’est un voleur » martèle la Direction ! Pourtant c’est bien cette même Direction qui a détourné plus d’une centaine de millions d’euros du CICE au profit d’une poignée d’actionnaires. Cet argent réclamé par ENEDIS devait servir à augmenter les salaires et améliorer les conditions de travail mais les salariés n’en ont jamais vu la couleur… Ce sont eux les voleurs ! 

En bloquant plus de 200 agences en France, les agents d’ENEDIS avaient déjà en juin dernier revendiqués avec rage et détermination, un retour à une entreprise 100% publique. Une entreprise où les bénéfices seraient directement réinjectés dans la maintenance du réseau et dans les prestations de continuité d’énergie. Car il devient de plus en plus insupportable de voir des familles, privées d’électricité toute une nuit voire tout un week-end par volonté de faire des économies. Où est le service public dans tout ça ? 

Mathieu est un de ces agents qui a participé au mouvement et qui le paye aujourd’hui. Oui car c’est bien pour cela que Mathieu va être licencié et non pour des raisons fallacieuses. Comme bon nombre d’autres salariés, il se bat pour une plus juste égalité sociale, une meilleure répartition des richesses et pour une entreprise au service des usagers !  

Alors non, Mathieu ne doit pas être licencié car l’entreprise a plus que jamais besoin d’agents professionnels, volontaires et au service des personnes…

 


Voulez-vous partager la pétition ?