Pas touche au 119

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Le gouvernement forme le projet de  réduire de 400 000 euros le budget du Service téléphonique offert aux enfants en danger pour alerter des violences en tous genres qu'ils supportent dans et hors la famille.

Créé en 1989 dans la  foulée de la loi sur la maltraitance ce dispositif co-financé et co-géré par l'Etat et les Départements a unanimement fait ses preuves et est apprécié en France et à l'étranger

Il est devenu une roue de secours essentielle pour nombre d'enfants mais aussi pour beaucoup d'adultes afin de mobiliser le dispositif social et judiciaire de protection de l'enfance.

Concrètement la réduction  budgétaire envisagée aurait pour effet de supprimer le service de nuit de ce dispositif sur une période particulièrement sensible pur les appels

Plus que d'une erreur, pour 200 000 euros économisés par l'Etat,  il s'agirait d'une faute politique majeure commise par le gouvernement quand dans le même temps, il présente l'enfance comme la cible première du Plan pauvreté. 

Nous refusons ces perspectives et appelons-le gouvernement à revoir ses projets en donant des assurances très fortes

Ne touche pas au 119 !



Jean-Pierre compte sur vous aujourd'hui

Jean-Pierre ROSENCZVEIG a besoin de votre aide pour sa pétition “jean-pierre rosenczveig: Pas touche au 119”. Rejoignez Jean-Pierre et 1 588 signataires.