NON aux contrôles in situ pour les diagnostiqueurs immobiliers

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Monsieur le ministre,

Attendu que :

Le ministère de la cohésion des territoires, dont dépendent l’ensemble des diagnostiqueurs immobiliers, envisage de mettre en place de façon imminente, des contrôles supplémentaires in-situ dans les domaines du Constat des Risques d’Exposition au plomb, de l’amiante, de l’électricité, du gaz, du DPE et des termites, sans aucune concertation avec les acteurs en place concernés (diagnostiqueurs, certificateurs, fédérations, associations, formateurs..).

Attendu que : ces contrôles in-situ en partie déjà en place sont :

·       Insupportables financièrement pour notre activité.

·       Totalement stériles, inefficaces et n’apportent concrètement aucun élément nouveau ou formateur.

·       Ne permettent en aucun cas la montée en compétence de notre profession.

·       Sont sur le terrain quasiment impossible à mettre en place efficacement.

Nous demandons au ministère et à la DHUP et en notre qualité de diagnostiqueurs immobiliers certifiés, de ne pas mettre en place ce projet de loi et d’ouvrir enfin des sessions de travail réunissant la DHUP, les fédérations, associations professionnelles, et les certificateurs pour trouver des solutions efficaces et concrètement applicables afin de faire progresser notre profession.

Association Les Diagnostiqueurs Indépendants
38 avenue du Vanel
07000 Privas



Les Diagnostiqueurs Indépendants compte sur vous aujourd'hui

Les Diagnostiqueurs Indépendants a besoin de votre aide pour sa pétition “Jacques Mézard: NON aux contrôles in situ pour les diagnostiqueurs immobiliers”. Rejoignez Les Diagnostiqueurs Indépendants et 1 719 signataires.