Pétition fermée

Institutions publiques: Demande d'arrêt des subventions publiques destinées à l’association "SOS RACISME"

Cette pétition avait 296 signataires


Institutions publiques: Demande d'arrêt des subventions publiques destinées à l’association "SOS RACISME"

Les associations anti-racistes ont largement démontrées qu'elles agissaient de manière intéressées, notamment pour accoutumer les français au dumping social mis en place et intimider toute parole alternative sur la politique immigratoire imposée aux français.

Selon Jacques Bompard, le député du Vaucluse, en 2012, les associations dépendant de la mission « Intégration et accès à la nationalité française » ont vu leurs subventions passer de 11,5 millions à 42 millions €, celles affectées aux associations dépendant de la mission « Développement solidaire et immigration » ont progressé de 50% en passant de 6,9 millions à 9,3 millions €. (http://www.lecri.fr/2013/02/05/jacques-bompard-%C2%AB-il-est-temps-de-se-pencher-sur-les-comptes-d%E2%80%99associations-comme-sos-ra%C2%ADcisme-%C2%BB/38664).

L’association est très généreusement subventionnée sur des fonds publics à tel point que les adhésions qui représentent 2% des recettes (en 2009, http://www.observatoiredessubventions.com/2010/les-subventions-a-sos-racisme/).

SOS Racisme agit comme un instrument de manipulation de l’opinion utilisant l’alibi de la lutte contre le racisme pour imposer une politique immigratoire livrant des salariés low-cost :

L’immigration de masse est un projet patronal pour faire du dumping social, Mitterrand l’a inversé en lui donnant un vernis de gauche humaniste par l’antiracisme. Dans L'Histoire secrète de SOS-Racisme, Serge Malik accuse notamment le Parti Socialiste Français et l'ancien président François Mitterrand de manipulation.

Voir aussi l’interview de Serge Malik par le journaliste Thierry Ardisson: http://www.dailymotion.com/video/xdssi6_l-imposture-sos-racisme-devoilee-pa_news#.UUBAyE0q7VE

Omar Djellil, ancien militant de SOS racisme puis du Parti socialiste, a livré un témoignage hallucinant sur l’association antiracisme. Selon lui, SOS racisme servirait de machine de propagande pour le PS.
(Sources: http://24heuresactu.com/2012/04/13/sos-racisme-milite-recrute-et-emploie-pour-le-ps-video/ et http://www.dailymotion.com/video/xk5j8u_omar-djellil-sur-sos-racisme_news#.UUA9rE0q7VE)

De nombreux cadres et représentants de ces associations ce sont distingués par des atteintes aux personnes et ont été impliquées dans des affaires de détournement financiers, exemples :

- Anthony Simati, président de SOS Racisme Dunkerque : Condamnation du président de SOS Racisme Dunkerque pour violences conjugales.
(source: http://www.lavoixdunord.fr/region/dunkerque-le-president-de-sos-racisme-condamne-a-8-ia37b0n622094)

- Julien Dray : Le procureur de Paris reconnaît cependant un abus de confiance après l'achat, pour 7 000 euros, de l'une de ces montres de valeur que Dray collectionne, avec un chèque de l'association «10e circonscription» de l'Essonne.
(source: http://www.leparisien.fr/essonne-91/dray-le-parquet-recommande-un-simple-rappel-a-la-loi-16-12-2009-746991.php)

- Harlem Désir, ancien président de SOS Racisme et actuel Premier Secrétaire du Parti Socialiste: condamné, le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour recel d'abus de biens sociaux, condamné pour emploi fictifs.
(source: http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ces-elus-condamnes-et-reelus_769221.html)

- Jean-François Dérec, parrain de SOS Racisme condamné pour injure raciste pour avoir traité de “salle nègre” un agent de sécurité.
(source: http://www.liberation.fr/societe/2012/10/04/jean-francois-derec-condamne-pour-injure-raciste_850863)

Négation du racisme “anti-blanc” en France, exemples:

Benjamin Abtan est le président du Mouvement antiracisme européen Egam. Il est membre du bureau national de SOS Racisme: “Le "racisme anti-blanc" est un concept qui a été inventé par l'extrême-droite.”
(source: http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20120927.OBS3852/le-concept-de-racisme-anti-blanc-nie-la-realite-de-la-situation-en-france.html et http://www.enquete-debat.fr/archives/sos-racisme-ne-reconnait-pas-le-racisme-anti-blanc-cest-officiel)



Aucune compte sur vous aujourd'hui

Aucune a besoin de votre aide pour sa pétition “Institutions publiques: Demande d'arrêt des subventions publiques destinées à l’association "SOS RACISME"”. Rejoignez Aucune et 295 signataires.