Sauvons la maison Fabrega, à Bages (Pyrénées-Orientales)

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Dans le centre historique de Bages (Pyrénées-Orientales), il est prévu la construction, par l'Office Public de l'Habitat 66, d'un immeuble de 9 logements sociaux en remplacement d’un édifice ancien d’un intérêt patrimonial certain.

Nous sommes d'accord avec la politique de création de logements sociaux, notamment au centre des villages anciens pour éviter la profusion de lotissements en périphérie, mais sans dénaturer le patrimoine historique et le paysage architectural traditionnel du cœur de Bages.

La maison menacée de destruction par le projet actuel (maison Fabrega) est une demeure, édifiée vers 1880, sur les remparts médiévaux, sur l'emprise de la cellera primitive (périmètre "sacré" où étaient conservées les récoltes et lieu de refuge des habitants). Cette bâtisse était la résidence de la famille Fabrega et comporte des bâtiments agricoles annexes, des écuries, une cave, une tour. Cet édifice fait partie du paysage urbain du centre ancien de Bages et marque le tracé historique de la cellera. Il témoigne des types d'habitat et des techniques de construction propres au Roussillon du 19e siècle, avec une grande qualité. Son bon état structurel permet d'envisager sa réhabilitation pour y créer des logements sociaux.

Ce projet, établi par les services de l'Office 66 et son maître d'oeuvre, a bénéficié d'un permis de construire signé en septembre 2016, qui n'a pas pris en compte l'intérêt historique et patrimonial de l'édifice proposé à la démolition, ce secteur n'étant, par ailleurs, pas protégé au titre des Monuments historiques.

Les travaux n'étant pas encore engagés, il est encore temps de revoir le projet.

L'ASPAHR (association de sauvegarde du patrimoine artistique et historique roussillonnais) entend mettre un coup d'arrêt à la multiplication des tentatives de destruction du patrimoine historique et vernaculaire dans les villes et villages roussillonnais.

Nous demandons à Madame la présidente de l'Office 66 de revoir son projet en intégrant la conservation et la réhabilitation de la maison Fabrega, à Bages (66670).

Contact : aspahr2017@gmail.com

Pour en savoir plus : http://aspahr.ouvaton.org/2018/05/31/bages-un-village-en-roussillon-et-sa-cellera-medievale-menacee/



ASPAHR compte sur vous aujourd'hui

ASPAHR a besoin de votre aide pour sa pétition “Hermeline Malherbe: Sauvons la maison Fabrega, à Bages (Pyrénées-Orientales)”. Rejoignez ASPAHR et 630 signataires.