Protégez les rives du lac du Bourget

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Riverains, utilisateurs, sympathisants, naturalistes,

Les projets de restructuration des rives tout autour du lac du Bourget menacent la biodiversité d'un milieu déjà fragilisé par les multiples assauts urbanistes.

Parmi ces projets, la transformation de toute la zone depuis la Croix Verte jusqu'au château Thomas II - annoncée par la presse sans consultation publique préalable - est lourde de conséquences pour la zone naturelle protégée: il est prévu la destruction de la forêt pour dégager la vue sur le lac et le château depuis la route.

Nous portons à votre connaissance les éléments suivants :

1) l’ensemble paysager existant concerné par ces travaux présente une grande cohérence écologique, en adéquation avec le milieu biologique.

2) la richesse biologique qui en résulte permet une grande diversité d’espèces remarquables protégées (pic noir, pic épeiche, chouette hulotte, grive musicienne, troglodyte, fauvette à tête noire….) dont certaines sont nicheuses.

3) les grands arbres constituent un écran visuel et sonore assurant un calme appréciable du site.

4) par temps de canicule et de pics de pollution atmosphérique, ils sont des capteurs de CO2 et des producteurs d’oxygène. Ils assurent ombre et fraîcheur aux nombreux promeneurs.

5) au bord du plus grand lac naturel de France, qui mérite bien quelques égards, la configuration actuelle du paysage attire des touristes de plus en plus nombreux, avides de tranquillité et de sérénité. De nombreux témoignages spontanés de personnes fréquentant le château et l’observatoire le confirment tout au long de l’année.

6) en conséquence, nous demandons à Grand Lac et à la Mairie du Bourget de renoncer aux modifications paysagères envisagées dans la zone naturelle protégée.

Merci de signer et de faire signer cette pétition.



Gilles compte sur vous aujourd'hui

Gilles CLOCHER a besoin de votre aide pour sa pétition “Grand Lac (communauté d'agglomération): Protégez les rives du lac du Bourget”. Rejoignez Gilles et 1 454 signataires.