Open a public commission of inquiry on the Alvaro Sobrinho saga.

0 have signed. Let’s get to 5,000!


À la veille de nos célébrations nationales, notre pays a été ébranlé par une confrontation sans précédent au sommet de l’Etat qui a mené à la démission de la présidente de la République.

Ce n'est pas possible que la Présidente et le Premier ministre aient pu ainsi mettre à mal la stabilité du pays sans que la population ne soit informée des circonstances réelles qui ont provoqué cette crise constitutionnelle.

Les liens entre la Présidente et l’homme d’affaires Angolais Alvaro Sobrinho ont été évoqués à maintes reprises dans la presse et par des hommes politiques. Jusqu'à présent, les informations concernant Alvaro Sobrinho associent le personnage à un vaste scandale financier que ses soutiens politiques à Maurice ont tenté de minimiser. Qu’est-ce qui explique les liens de M. Sobrinho avec des responsables politiques au sommet de l'État, demeure un mystère total. Il s’avère, toutefois, qu’il est parvenu à obtenir un permis d’investissement dans le secteur bancaire et qu’il s’apprête à faire de nombreuses acquisitions dans l’immobilier de luxe.

De trop nombreux points d’ombre subsistent et la population a besoin d'une commission d'enquête approfondie et publique pour faire la lumière sur toute cette affaire et celle-ci devrait être instituée au plus vite.

La chronologie des faits:

2015 : Álvaro Sobrinho fait une application pour une Banking Licence auprès de la BoM. Cette demande est rejetée après que la BoM a effectué une due diligence d’une durée de trois mois.

2016 : Selon le communiqué de la FSC, plusieurs licences ont été octroyées à Álvaro Sobrinho.

29 juillet 2016 : Pravind Jugnauth présente son Budget. Dans son discours, sous la catégorie Financial Services: reaching out to New Markets, il mentionne «an Investment Banking and Corporate Advisory License» par la FSC.

31 août 2016 : Le Finance Bill est voté au Parlement. Au total, 58 lois sont amendées. Parmi elles, la FSC Act, permettant l’octroi de l’Investment Banking and Corporate Advisory License.

7 septembre 2016 : Le Finance Bill est gazetted.

29 septembre 2016 : Álvaro Sobrinho demande une Investment Banking and Corporate Advisory License à la FSC.

25 novembre 2016: La FSC octroie la licence à Álvaro Sobrinho.

On comprend mieux, au vu de ces faits, que de nombreuses questions interpellent le public :

Qui sont ceux qui ont soutenu le dossier pour qu’Alvaro Sobrinho, le multimilliardaire Angolais controversé, obtienne un Investment Banking Licence ?

Qui sont ceux qui sont intervenus pour faciliter les procédures ?

Les procédures ont-elles suivi leur cours normal ou ont-elles été précipitées dans ce cas ?

Comment et pourquoi le Prime Minster’s office avait-il accordé à Alvaro Sobrinho l’autorisation d'emprunter le VIP Lounge 31 fois ?

Selon des allégations parues dans la presse, Sobrinho aurait gracieusement offert des berlines, dont des Jaguars et des Land Rovers, environ une dizaine, et qui valent environ Rs 40 millions à des personnes influentes du pays. Qui sont ou qui en ont été les bénéficiaires ?

En signant cette pétition, nous pouvons faire pression pour obtenir finalement des réponses qui relèvent du droit de la population à la transparence sur la bonne conduite des affaires de l’Etat.



Today: Nou Repiblik is counting on you

Nou Repiblik needs your help with “Government of Mauritius: Open a public commission of inquiry on the Alvaro Sobrinho saga.”. Join Nou Repiblik and 2,738 supporters today.