Pour un accueil digne des migrants

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Lettre ouverte portée par le collectif des enseignants de l’Université Lyon 2 et des responsables associatifs suite à l’occupation de l’amphi C sur le campus de Bron.

A Monsieur le Président de la République,

A Monsieur le Premier Ministre,

A Monsieur le Ministre de l’Intérieur,

A Monsieur le Préfet de Région,

A Monsieur le Préfet du Rhône,

A Monsieur le Président de la Métropole de Lyon,

A Monsieur le Maire de Lyon,

A Mesdames, Messieurs les députés du Rhône,

A Mesdames, Messieurs les Maires d’arrondissement,

A Mesdames Messieurs, les Maires des communes de la Métropole,

Depuis la rentrée de septembre, le nombre des personnes sans solution d’hébergement ne cesse de grandir. Ce sont plus de 2 000 personnes et 300 enfants qui chaque soir dorment dans les rues de la métropole Lyonnaise ou dans des squats. 

Cette situation inacceptable et contraire au principe de dignité, viole les articles 2, 3 et 8 de la Convention européenne des Droits de l’Homme (CEDH), alors même que le droit à l’hébergement sans condition de titre de séjour est inscrit au cœur de la fraternité républicaine. Elle contredit par ailleurs les dispositions prévues à l’article 345-2-2 du Code d’action sociale et des familles. « Toute personne sans abri, en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence. »

Mesdames et Messieurs, il est encore temps de mettre en cohérence les pratiques avec les discours, de rompre avec cette logique indigne de prise en charge des êtres humains dans le cadre du plan froid  qui se perpétue malgré les critiques unanimes formulées par les plus hautes autorités morales.

D’autres moyens d’agir existent cependant.  Il suffit d’appliquer la loi. En effet, les articles L. 641-1 et suivants et R. 641-1 et suivants du Code de la construction et de l'habitation autorisent le préfet à opérer une réquisition d'usage de locaux disponibles afin de les attribuer provisoirement à des personnes confrontées à de graves difficultés de logement. Or, plusieurs dizaines de bâtiments sont identifiés aujourd’hui comme vacants dans la Métropole et peuvent être réquisitionnés.

Voici une liste non exhaustive des immeubles vacants depuis plusieurs années, et qui pourraient servir comme lieu d’hébergement plus digne et plus pérenne que la simple mise à disposition de gymnases.

  • 4 place Morel 69001 Lyon / ancien collège Truffaut
  • 10 rue Neyret 69001 Lyon / ancienne Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon. L'école a déménagé en 2007 pour intégrer le site des Subsistances, quai St Vincent.
  • Montée Saint Sébastien 69001 Lyon / église St Bernard ne servant plus au culte avec projets d’activités commerciales et / ou sociales à l’étude par les services d’urbanisme.
  • 10 rue Jarente / 1 rue Adélaïde Perrin 69002 Lyon / Bâtiment d’habitation sur 5 niveaux au cœur de la Presqu’île. 25 à 30 appartements destinés à l’origine à des fonctionnaires territoriaux (Ville de Lyon ou Métropole). Projet de vente depuis plusieurs années. Aujourd’hui, la majorité des appartements est vide, seuls 5 ou 6 appartements sont encore habités.
  • 18 rue Port du Temple 69002 Lyon / Immeuble de 3 étages propriété de la Ville de Lyon intégrant une dizaine d’appartements et des salles d’activité. A été squatté par mouvements d’extrême-droite (Bastion Social) à l’automne 2017. Evacué depuis par la police mais toujours aucun projet d’utilisation.
  • 8 rue Louis Thévenet 69004 Lyon / ancien collège Maurice Scève
  • 86 rue Chazières 69004 Lyon / Ancien internat municipal Adolph Favre
  • 79 rue Eugène Pons 69004 Lyon / ancien Foyer CHRS géré par ND des Sans Abris (FNDSA).immeuble de 4 niveaux comprenant 28 chambres et salles de gestion sur parcelle de terrain de 291 m². Vendu par FNDSA à la Ville de Lyon.
  • Angle de la rue des Fossés de Trion et rue Benoit Mary 69005 Lyon / Immeuble de 2 étages. Anciens appartements de fonction d’instituteurs. Immeuble fermé depuis plusieurs années sans projet apparemment.
  • Ecole primaire Joliot Curie 17 et 19 impasse secret 69005 Lyon / Immeuble désaffecté. Mis en vente par la ville de Lyon. 1592m2.
  • 142 cours Gambetta. Angle rue Nicolaï et rue Abbé Boisard 69007 Lyon / Ancien Foyer de jeunes apprentis confiés ASE (50 chambres + salles + terrain) d'une association de Marseille. Foyer St Grégoire préempté par la Métropole en mars 2016 puis revendu à la SA HLM Vilogia. Toujours fermé, aucuns travaux.
  • 4 rue Professeur Calmette 69008 Lyon / hôtel Stars 77 chambres doubles sur 8 niveaux. Fermé et gardienné depuis 2011. Jusqu’en novembre 2017 il y avait une déclaration de travaux affichée sur les portes. Depuis, plus de déclaration de travaux… mais aucune activité.
  • 35 rue de Bourgogne 69009 Lyon /  Immeuble d’habitation de 3 étages comportant une vingtaine d’appartements. Propriété Grand Lyon (Métropole). Déclaration de travaux datant d’octobre 2016 mais aucuns travaux depuis.
  • Maison de retraite 13 / 15 rue Nérard 69009 Lyon / Ancienne maison de retraite inaugurée en 1965. Immeuble de 6 étages comportant 2700 m², propriété de la SAHLM pour l’action sociale (SAHMAS) fermé en 2016 pour travaux de réhabilitation. Toujours aucune activité sur site.
  • 58 rue de la Claire / 16 rue Diebold 69009 Lyon / Maison d’un étage comprenant 5 ou 6 appartements. Maison déjà plusieurs fois squattée et évacuée mais sans aucun projet apparemment.
  • 1, montée Balmont 69009 Lyon /  « Maison Forestier ». Petit immeuble d’un étage appartenant à Alliade Habitat.
  • 12 rue Baudin 69100 Villeurbanne / Immeuble du CDIS (Pompiers) à vocation de logements et de salles de formation. Bâtiment qui a déjà été utilisé dans le cadre du Plan Froid.
  • 2 rue du Lycée / 29 rue Emile Zola 69120 Vaulx en Velin / ex Hotel Campanile puis Kyriad puis Hôtel Henni. Acheté par la ville de Vaulx-en-Velin en septembre 2016 en lien avec les services de la Métropole mais toujours fermé, sans projet.
  • Ecole de Beaunant 69230 Saint-Genis-Laval / Elle est située au lieudit la Chapelle de Beaunant et route départementale 42 à Saint-Genis-Laval, parcelles cadastrées section AA 3 et 4 d'une superficie totale de  5873 m².
  • Centre hospitalier gériatrique d’Albigny - 18 rue Jean Chirat 69250 Albigny-sur-Saône / Ancien centre d'hébergement pour demandeurs d'asile géré par Forum Réfugiés. Capacité 180 personnes. Ouvert en juillet 2011 Fermé en décembre 2017 avec projet de rénovation.
  • Gare de Feyzin 69320  Feyzin / Gare désaffectée. Appartements de fonction
  • Gare de Sérézin du Rhône 69360  Sérézin du Rhône / Gare désaffectée. Appartements de fonction
  • Boulevard Pinel 69500 Bron /Anciennes unités de soins HP Vinatier fermées depuis plusieurs années (plusieurs bâtiments vides) 
  • 292 route de Genas 69500 Bron / Gendarmerie mobile (caserne RABY) + appartements de fonction : plusieurs bâtiments ayant déjà été utilisés dans le cadre du Plan Froid. Projet d’urbanisme à l’horizon 2020 / 2025.

 

La mise en œuvre systématique de partenariats entre les autorités publiques et des acteurs associatifs dans la phase de transition entre l’achat du bien et la réalisation effective des travaux peut permettre très rapidement d’augmenter les places d’hébergement d’urgence et d’offrir un hébergement un peu plus digne aux sans-abris que la solution fondée sur l’utilisation de gymnases ou de nuitées d'hôtel actuellement généralisée.

C’est à cette condition que l’on pourra rendre effectif le droit inconditionnel à un hébergement d'urgence.

Geneviève Iacono, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ; Ono Iacono ;  Jean Paul Vilain, Président de la Coordination Urgence Migrants (CUM); Willy Beauvallet-Haddad, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ; Christine Kiehl, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ; Anne-Marie Mortier, enseignante-chercheuse, Université Lyon2 ;  Marie Préau, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ; Marianne Thivend, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2.

Premiers signataires

Suzanne Arnaud, professeure d'histoire-géographie ; Jean-Yves Authier, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Bernard Badaud, Prêtre du diocèse de Lyon ;  Etienne Béchaux ;  Emma Ben Abdallah, Université Lyon 2 ;  Syvie Bernigaud, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Sophie Béroud, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Jean-Pierre Berthet ;  Agnès Blanc ;  Catherine Blanchoz ;  Marc Eric Bobillier Chaumon, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Nicolas de Boccard, Prêtre du diocèse de Lyon ;  Estelle Bonnet, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Christine de Boüard ;  Olivier de Boüard ;  Matthieu Bouvier ;  Joël Brogniart, BIATSS, Université Lyon 2 ;  Gilbert Brun, Prêtre du diocèse de Lyon ;  Cécile Caby, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Jocelyne Cadou, retraitée ;  Sabine Caillaud, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Guillaume Cancade, Administrateur dans le secteur culturel ;   Liliane Capoulade, Avocate ;  Emmanuel Carpentier, Bibliothécaire, Université Lyon 2 ;  Alexis Charansonnet, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Régis Charre, Prêtre du diocèse de Lyon ;  Bernard Comte ;  Madeleine Comte ;  Natacha Coquery, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Eliane Curt, enseignante-retraitée ;  Jean Curt, enseignant-retraité ;  Bruno Cuvilier, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Alison Davis Pichon, enseignante, Université Lyon 2 ;  Florence Debord ; enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Louis Déchelette ;  Sophie Déchelette ;  Clara Delmas, Université Lyon 2 ;  Stean Djene ;  Laurent Dory ;  Marie-France Dory ;  Béatrice Dubell, réalisatrice ;  Bruno-Marie Duffé, Maître de Conférences en Ethique sociale, Secrétaire Général du Dicastère du Vatican pour le Développement Humain Intégral ;  Annabelle Dumoutet, Université Lyon 2 ;  Clément Durez, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Danier Durr, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Marie-Chantal Duvault, Présidente de Organisation pour le Développement avec des Nouvelles Solidarités (ODNs), Compagnie Marie-Notre Dame ;   Laurent Ellul, statisticien ;  Bibiane Fleury ;  Philippe Fleury ;  Maddie Flichy ;  Magali Follea, Attachée de presse dans le spectacle vivant ;  Simone Fournand ;  Monique Fournier ;  Pierre Fournier ;  David Garibay, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Jean-Noel Gindre, Directeur de Coup de Pouce Université (CPU) ;  Olivier Givre, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Jean-Marc Grefferat, réalisateur ;  Marie-Josée Jouffroy ;  Max Jouffroy ;  Odile Jourdan ;  Nikos Kalampalikis, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Brigitte Lagnau ;  François Lagnau ;  Elsa Laneyrie, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Mylène Le Roux, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Luc Lecomte, informaticien ;  Laurence Loison ;  Jean-Louis Marmond, Président de Coup de Pouce Université (CPU) ;  Béatrice Maurines, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Pascale-Marie Milan, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 / Université Laval 2;  Montserrat emperador, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Marie Moreau, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Christine Morin Messabel, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Cécile Nicod, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Marie-Odile Nicoud, enseignante-chercheuse, Université Lyon 2 ;  Marc Olagne ;  Véronique Olagne ;  André Pelletier, Professeur honoraire des Universités ;    Yan Plantier, Psychanalyste ;  Marie-Jo Poncet, chef d'établissement scolaire, retraitée ;  Noël Poncet, chef d'établissement scolaire, retraité ;   Guillaume Protière, Doyen de la faculté de Droit, Université Lyon 2 ;  Marie Cécile Ramel, ex-présidente de Femmes et Recherches religieuses,  Frédéric Rasera, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Bertrand Ravon, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  François Riol ;  Matthieu Rocher ;  Joseph Sabbagh;    Marie-Noëlle Sabbagh;  Philippe Sarnin, enseignant-chercheur, Université Lyon 2 ;  Bernadette Saunier ;  Guy Saunier ;  Chantal Taupin ;  Régis Taupin ;  Fabienne Teftsian, conseil et accompagnement professionnel ;  Claire Terral, comédienne ;  Geneviève Thouvenot ;  Jean-Marie Thouvenot ;  Antoine Tollet ;  Hélène Turlan, Université Lyon 2 ;  M.Thérèse Valette, militante associative ;  René Valette, Professeur émérite, Faculté Catholique de Lyon ;  Elisabeth Villard. 



Collectif enseignants Université Lyon 2 et responsables associatifs compte sur vous aujourd'hui

Collectif enseignants Université Lyon 2 et responsables associatifs a besoin de votre aide pour sa pétition “Geneviève Iacono: Pour un accueil digne des migrants”. Rejoignez Collectif enseignants Université Lyon 2 et responsables associatifs et 3 706 signataires.