Appel à la défense de la création radiophonique sur l’antenne de France Culture

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


En cette rentrée 2018 une heure de création radiophonique supprimée de l’antenne, diminuant de moitié le peu de création qui persistait !

Du « Club d’essai » de Jean Tardieu en passant par le Groupe de Recherches Musicales de Pierre Schaeffer, l’ « Atelier de Création Radiophonique » d’Alain Trutat, les « Nuits Magnétiques » et « Surpris par la nuit » d’Alain Veinstein, « Les passagers de la nuit » de Thomas Baumgartner,  jusqu’à « Création On Air » d’Irène Omélianenko, l’espace de création a toujours été un lieu privilégié pour l’innovation, la recherche et le développement de nouvelles formes.

Cette tradition innovante se voit réduite à une seule et unique heure, là où on comptait au minimum 5 heures d’œuvres sonores élaborées diffusées sur l’antenne de France Culture il y a 10 ans.

La collection des Ateliers de Création Radiophonique et sa longue tradition d’excellence a peu à peu été remplacée par d’autres formats - certes de qualité - mais relevant de magazines ou d’émissions portant sur les différents aspects de la vie culturelle et sociétale. Si les programmes de ce genre ont bel et bien leur place dans les grilles, ils ne doivent pas supplanter l’indispensable terreau d’innovation radiophonique, fixé et distingué dans le cahier des missions et des charges des obligations de Radio France*.

Le cahier des charges de Radio France précise que la création radiophonique est constitutive de France Culture et non un sujet traité dans les magazines d’information culturelle.
C’est autant d’auteur.e.s, de réalisateurs.trices, de technicien.ne.s qui ont vu leur activité réduite à peau de chagrin.
Or, les auteurs ont toujours été le vecteur de l’évolution de cette chaîne - y compris sur le plan technologique. Il faut, au lieu de les couper, renforcer les ponts entre les auteurs, les techniciens, les réalisateurs afin de faire vivre et émerger la radio de demain et ainsi continuer d’offrir aux auditeurs des programmes élaborés et différents.
En plus des deux heures de création à l’antenne, il est évident que la case de création doit développer de nouveaux formats notamment en podcast natif, et continuer ainsi d’innover par la forme, le son 3D ou toute autre expérimentation qui font avancer la radio.

Développer la création radiophonique, à l’heure où le travail sur le son explose dans les musées et particulièrement dans les écoles d’art françaises, va dans le sens de la volonté affichée encore très récemment par le ministère de la culture au sujet de l’audiovisuel public : capter le jeune public et développer la création.
Il faut enfin insister sur le travail pionnier mené par cette chaîne : France Culture est un des rares médias français où la création radiophonique peut être développée avec des moyens de production en interne que ce soit pour l'enregistrement, le montage et le mixage des oeuvres sonores.

À noter désormais qu’à 23h, est rediffusé le programme de 17h en lieu et place, entre autre, des « Création On Air ».
 
Nous appelons Monsieur le Ministre de la Culture Franck Riester, Madame Sibyle Veil, Présidente Directrice Générale de Radio France, Monsieur Guy Lagache, Directeur Délégué aux Antennes et à la Stratégie éditoriale et Madame Sandrine Treiner, Directrice de France Culture à redonner une place significative à la création radiophonique, en maintenant les 2 heures minimum à l'antenne, tout en développant par ailleurs des podcasts natifs, inventifs et libres dans leur forme.

 
*CAHIER DES MISSIONS ET DES CHARGES DE LA
SOCIÉTÉ RADIO FRANCE
Décret du 13 novembre 1987 portant approbation des cahiers des
missions et des charges de la société Radio France et de l’Institut
national de l’audiovisuel
modifié par les décrets :
n° 2004-743 du 21/07/04
n° 2005-614 du 27/05/05
n° 2006-645 du 01/06/06
n° 2016-405 du 05/04/16

Article 3
La société conçoit ses programmes dans le souci d’apporter à toutes les composantes du public information, enrichissement culturel et divertissement, en fonction de la mission culturelle, éducative et sociale qui lui est assignée par la loi.
Elle assure notamment par ses programmes la mise en valeur du patrimoine et participe à son enrichissement par les créations radiophoniques qu’elle propose sur son antenne.

Article 8
La société veille à s’adapter aux mutations engendrées par les techniques nouvelles et à mener des actions de recherche dans le domaine de la création radiophonique.
Chapitre 3
Obligations relatives aux programmes
I - Organisation générale des programmes
Article 25
(D. 10-10-2000 - annexe)

La société conçoit et fait diffuser cinq programmes nationaux :
3° Un programme présentant les divers aspects et modes d’expression des cultures, mettant en valeur le patrimoine et développant la création radiophonique .

 



Groupe de soutien à la création radiophonique compte sur vous aujourd'hui

Groupe de soutien à la création radiophonique a besoin de votre aide pour sa pétition “Françoise Nyssen: Appel à la défense de la création radiophonique sur l’antenne de France Culture”. Rejoignez Groupe de soutien à la création radiophonique et 3 666 signataires.