Pour un troisième lien au centre de Québec au lieu d’un lien à l’extreme EST de Québec

Pour un troisième lien au centre de Québec au lieu d’un lien à l’extreme EST de Québec

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Luc BISSON a lancé cette pétition adressée à François Bonardel et à

Depuis l’élection de la coalition avenir Québec, le mandat pour l’étude du troisième lien s’est rabattu sur l’unique projet de bâtir ce lien à l’extrême EST du territoire. Or il est prouvé que la majorité des déplacements dans le territoire se fait désormais à l’ouest de l’autoroute Laurentienne.

Sous le gouvernement Libéral, une démarche rationnelle d’étude aurait donné une image claire, scientifique et basé sur la logique permettant de trouver le lieu optimal pour la réalisation de ce lien.

Loin d’être farfelu, certains de ces liens auraient mérité une analyse plus approfondie permettant d’obtenir toutes les données pour une prise de décision éclairée.

Le probème c’est que lorsque le politique prend la décision, c’est souvent basé sur des éléments non rationnels qui ne servent pas nécessairemet bien la population ou le besoin que l’on désire corriger. En l’occurrence les problèmes de congestion adossés au transport structurant.

Or un de ces projets aurait eu avantage à être regardé plus en profondeur en l’occurrence le lien Robert Bourassa/Taniata. Voici l’argumentaire :

• Il serait à un endroit pas très large sur le fleuve (certainement moins que complètement à l'est).

• Il serait situé au centre de l'agglomération et ce, autant sur la rive-nord que la Rive-sud. De ce fait, il évite l'étalement urbain car il est construit au centre de l’agglomération. Il ne repousse donc pas les limites territoriales vers l'ouest ou vers l'est selon les scénarios actuellement envisagés.

• Il serait situé à l’est des ponts actuels et pas trop loin de ceux-ci. Il serait donc facile de détourner la circulation sur ce dernier dans le cas ou l’un des deux ponts actuels devenait hors d’usage sans faire un énorme détour vers l’est.

• Il serait situé immédiatement à l'est du centre ville d'affaire qu'est devenu Ste-Foy et directement à l'entrée des institutions d’enseignements. les ponts ceintureraient alors le centre ville ce qui en distribuerait le trafique de part et d'autre et fluidifierait la circulation en la répartissant est-ouest sur ce boulevard important.

• Il couperait le trajet de plusieurs kilomètres pour les gens provenant de l'est et du centre de l'agglomération pour ceux voulant se rendre à la colline parlementaire ou dans le centre d'affaire Lebourgneuf.

• il répartirait la circulation sur les deux axes (est-ouest) du boulevard Laurier aux heures de pointe ce qui n'est pas négligeable.

• Il détournerait toute la circulation étudiante de l'université et des cégeps principaux de Ste Foy des ponts actuels en provenance du sud.

• Il décongestionnerait les ponts de l'ouest et plus particulièrement l'autoroute Henry IV et l'entrée ouest du boulevard Laurier.

• Il ne déverserait pas la circulation sur Félix Leclerc déjà congestionné à l’est. Cette circulation entrant directement sur les pôles d’emploi en moins de temps qu’il ne le faut.

• Il pourrait alors entrer dans un tunnel sous le quartier résidentiel au nord et l’édifice Roland Giroux afin de déboucher quelque part sur l’autoroute Robert Bourrassa, avec une branche à l’est sous l’université qui pourrait déboucher sur René Levesque et une autre branche à l’ouest vers Hochelaga.

• Enfin sur la Rive sud, en plus de rejoindre l'autoroute 20, une première sortie sur Guillaume Couture permettrait de répartir la circulation sur plusieurs axes.

Il pourrait s'agir d'un pont qui à l'instar du nouveau pont Champlain à Montréal pourrait accueillir le transport structurant qui pourrait se greffer à un pôle d’échange Laurier/U. Laval avec le tramway de Québec.

Donc un choix rationnel, que la population risque vraiment d’utiliser, qui limite l’étalement urbain et qui permet une interconnexion rapide et efficace avec le transport structurant de Québec.

On rejoint donc la volonté de tous. Le maire de Lévis, le maire de Québec, la CAQ et surtout…… la population utilisatrice.

Je lance l'idée pour un projet rationnel.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !