Pour la démission d'Alain Perea, député LREM

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Ce jour, 19 octobre, Alain Perea, député LREM, et co-président du groupe d'études chasse à l'assemblée nationale, a osé soutenir qu'une solution contre l'insécurité liée à la chasse serait d'interdire les VTT pendant les 4 mois de période de chasse.
Cette phrase, venant d'un député, élu de la république, est tout simplement intolérable et inadmissible.
Rappelons tout d'abord que la date d'ouverture réglementaire s'étale, selon les départements du 15 aout à fin février, soit 6 mois et non 4. Et les 6 mois restants la chasse aux animaux dits "nuisibles" reste autorisée. 

-80% des français se sentent en insécurité à cause de la chasse. 
-Chaque année, la chasse tue et blesse des personnes. Sur la saison 2017-2018, c'est 13 personne qui ont trouvé la mort et 113 accidents.
-La France est un des seuls pays ou il n'y a aucun dimanche non chassé pendant la période de chasse.

Les propos de ce député sont indignes de sa fonction, sont une insulte à la très grande majorité des français qui souhaitent une évolution des pratiques de chasse actuelles.
Il s'est défendu, pas plus tard que ce soir, en osant écrire sur son compte twitter que ses "propos ont été mal interprétés".
C'est donc nous, Français, citoyens, électeurs, qui n'aspirons qu'à pouvoir se promener tranquillement et en sécurité qui sommes trop stupides pour interpréter correctement sa phrase qui ne comportait pourtant aucune ambiguïté.
Devant ce mépris, cette insulte, devant un député manifestement en faveur d'une minorité de chasseurs et contre la grande majorité des français qui attendent un changement, appuyé par un président de la république ouvertement pro chasse, nous demandons la démission de ce député, indigne de sa fonction. 



Frédéric compte sur vous aujourd'hui

Frédéric GUERTEAU a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Pour la démission d'Alain Perea, député LREM”. Rejoignez Frédéric et 381 signataires.