Lettre ouverte au Président pour la Régularisation de la famille Gjyriqi de Lure (70)

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Lure, lundi 6 mai 2019

Lettre ouverte adressée à Monsieur Emmanuel Macron,
Président de la République Française,
par le Comité d’entraide aux réfugiés de Lure et environs (Haute-Saône),
avec le soutien d’élus, d’associations laïques et confessionnelles, de syndicats, de parents, d’élèves et tous les amis de la famille Gjyriqi.

Objet :
Situation inhumaine d’une famille luronne menacée depuis le 26 avril par une OQTF à 48 h.

Monsieur le Président,

L’urgence de la situation nous impose aujourd’hui de nous adresser à vous directement.
La décision préfectorale d’expulsion de la famille GJYRIQI – Hysni, Mariola et leurs trois enfants – bouleverse et indigne la communauté luronne.
Cette famille, parfaitement intégrée depuis six ans, a eu depuis son arrivée à Lure le souci constant de créer pour les enfants toutes les conditions d’une existence familiale favorable à leur épanouissement.

Cette décision d’expulsion, si elle se concrétise, piétinera le parcours scolaire exemplaire des trois enfants promis à un bel avenir, allant de ce fait à l’encontre des droits de l’enfant.
Par ailleurs elle ruinera l’intégration réussie de la famille : le père a une promesse d’embauche en CDI validée par la DIRECCTE 70 et confirmée par l’employeur, la mère est investie dans le milieu associatif, les enfants dans le monde sportif luron.

Mieux encore. Monsieur Hysni GJYRIQI, sur proposition de la Préfecture de Haute-Saône, a été invité à satisfaire toutes les conditions qui lui ont permis de signer un Contrat d’intégration républicaine.
A ce contrat, il faut ajouter la bonne vingtaine de récépissés pour les deux de la Préfecture reçus par le couple leur délivrant une autorisation temporaire de séjour.
Tous ces éléments ont légitimement fait naître l’espoir puis la certitude pour la famille et ses amis d’une régularisation définitive sur notre territoire. D’autant plus que cette famille est parvenue à être autonome financièrement.

Enfin tous ces efforts ont reçu la reconnaissance de la communauté luronne, particulièrement à travers les deux parrainages organisés par monsieur le Maire de Lure, également vice-président de la Région de Bourgogne-Franche Comté.
Le second parrainage a donné l’occasion de fêter la distinction de la cadette Ersiola (14 ans) dans un concours d’écriture organisé par l’Association des titulaires des palmes académiques. Distinction qui conforte son rêve de devenir professeur de français en France !

Monsieur le Président, à vous qui appelez à réintroduire de l’humain dans notre société nous demandons expressément d’intervenir pour que la famille GJYRIQI puisse enfin vivre paisiblement dans notre pays.

Vous êtes leur dernier recours, leur ultime espoir.
Recevez, Monsieur le Président, l’expression de notre plus haute considération.