Bobigny dit NON à la ZFE !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Bobigny dit NON à la ZFE !

La Métropole du Grand Paris souhaite interdire de circulation les véhicules Crit’air 3, 4 et 5 en 2022. À Bobigny, 73% de nos voitures sont concernées et ne pourront plus rouler. Ensemble, disons NON à l’injustice sociale et réclamons réparation.
 
Le 12 novembre 2018, la Métropole du Grand Paris a adopté le projet de mise en place d’une Zone à Faibles Émissions (ZFE) qui vise à interdire la circulation des véhicules automobiles, de 8h à 20h, du lundi au vendredi. Le calendrier prévoit l’interdiction des véhicules Crit’air 5 en juillet prochain, puis des Crit’air 4 en 2021, jusqu’à interdire tous les diesels d’ici à 2024 et tous les véhicules essence en 2030.
 
D’ici 2022, plus de 73% des voitures balbyniennes seront donc interdites à la circulation alors qu’à Boulogne-Billancourt elle n’impactera que 35,1 % des véhicules.
 
La Ville de Bobigny se mobilise contre la ZFE :
 
Nous sommes convaincus que la transformation écologique est une nécessité mais comment accepter que les plus pauvres, dont nous faisons partie, soient privés de leur moyen de transport familial par manque de moyens économiques ? Nous nous mobilisons pour défendre les plus défavorisés contre une transformation à marche forcée vers une Métropole moins polluante mais socialement injuste.

Dès le mois de décembre, le conseil municipal de Bobigny a voté une motion, à l’initiative de la majorité municipale, et en commun avec le groupe communiste, exigeant la suspension du calendrier.
 
Aujourd’hui, nous comptons sur vous, pour demander avec la Ville de Bobigny, un report de cette mesure et un débat constructif autour de la question de la qualité de l’air.

#NONalaZFE



Ville de Bobigny compte sur vous aujourd'hui

Ville de Bobigny a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Bobigny dit NON à la ZFE !”. Rejoignez Ville de Bobigny et 748 signataires.