Pétition fermée

Abandonnez le projet de "Centre des Congrès d'affaires" et mettez en place un referendum local pour que la population puisse décider elle-même de ce que doit devenir le couvent des Jacobins.

Cette pétition avait 419 signataires


 

UNE PLACE POPULAIRE A DEFENDRE !

Non au "Centre des Congrès d'Affaires"  à Sainte-Anne!

 

La place Saint-Anne est depuis longtemps le cœur de Rennes.  Nous sommes nombreux à apprécier cet espace encore populaire dans un centre-ville qui l'est de moins en moins. Or nous constatons avec effarement l'avancée des travaux  du « Centre des Congrès d'Affaires ». Ce projet aberrant, décidé sans que soit pris en compte l'avis de ceux qui font vivre cette place, s'avère être un gouffre financier aux conséquences sociales et écologiques inacceptables.   

 

 

Gabegie financière, gaspillage énergétique et mépris de l'intérêt des riverains

 

Explosion du budget (plus de 106 millions d'euros soit plus du double de ce qui était prévu), associations d'insertion et syndicats rejetés en périphérie, arbres coupés, marché déplacé, ce qui reste de la place envahi par le stationnement sauvage, bruit, poussières… le projet de Palais des Congrès à l'emplacement du couvent des Jacobins, tourne au cauchemar pour les riverains! Mais  la lecture du compte-rendu de la commission d’enquête * laisse à penser que nous ne sommes pas au bout de nos peines : ainsi le bâtiment sera très mal isolé (classé D !) ce qui entraînera l’installation de trois centrales gaz pour le chauffer et ceci en dépit des problèmes d'impact sur la santé!  L'immense zone parking réalisée après la destruction d’un splendide site archéologique drainera des centaines de voitures ou de cars et aggravera encore la pollution dans le centre et en particulier à proximité de deux écoles !

 

Quand la collectivité finance des dirigeants d'entreprise en goguette

 

La commission exprime aussi des réserves sur le fond : « Est-il raisonnable de mettre autant d’argent public dans un projet d’équipement qui doit initialement être mis au profit de manifestations privées ? » Et elle ajoute, pour tenter d’expliquer le flop de l’enquête publique : « C’est peut-être aussi une des raisons du désintérêt des Rennais pour l’enquête publique, car ils n’ont pas le sentiment que cet équipement est réalisé à leur profit ».

On sait maintenant la forme juridique que prendra cette aventure : un service "public" local (S.P.L.) … c'est-à-dire un organisme à financement public mis au service d’intérêts privés! La commission évoque aussi les déficits quasi systématiques des Palais des Congrès : après avoir payé un équipement qui ne profitera pas au plus grand nombre, les Rennais devront, chaque année,  éponger les déficits creusés par les cadres dirigeants d'entreprise et autres congressistes en goguette... Décidément, rien n'est trop beau pour les managers,  les banquiers et pour Vinci, la multinationale si chère... au P.S, et qui a été préférée à un entrepreneur local pour la réalisation des travaux!

La fin programmée d'un quartier populaire

Le projet pharaonique de Palais des Congrès s'inscrit dans une logique d'ensemble de travaux engagés par la Ville qui est claire : il s'agit de transformer une place populaire en rendez-vous chic et cher tourné vers le « tourisme d'affaires ». La flambée à venir du prix des loyers, la spéculation déjà en cours sur le foncier, la montée inexorable du prix des surfaces commerciales et donc du prix des consommations, l'installation rapide de franchises commerciales, la construction d'un Palace dans l'hôtel Saint Georges, l'arrêt des concerts salle de la cité, etc…, auront pour effet d'éloigner le peuple de Sainte-Anne du dernier quartier populaire du centre-ville de Rennes.

Nous vous proposons de marquer votre refus  de ce projet scandaleux, en signant cette pétition, première étape d'une mobilisation contre le projet de « Centre des Congrès d'Affaires » et pour la défense du quartier populaire de Sainte-Anne.



Laurent compte sur vous aujourd'hui

Laurent GROUET a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Couet: Abandonnez le projet de "Centre des Congrès d'affaires" et mettez en place un referendum local pour que la population puisse décider elle-même de ce que doit devenir le couvent des Jacobins.”. Rejoignez Laurent et 418 signataires.