Alertons le gouvernement sur le risque d'effondrement de notre société thermo-industrielle

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


M. le Premier ministre,

Nous nous permettons de venir vers vous suite à l’intérêt que vous portez à la question de l’effondrement. En effet, vous avez évoqué cette question plusieurs fois, et notamment lors du Facebook live que vous avez réalisé avec Nicolas Hulot, le 2 juillet dernier, au cours duquel vous avez mentionné le livre “Collapse” de Jared Diamond.

A cette occasion, vous vous êtes dit “taraudé” par cette question. C’est pourquoi nous vous remettons le livre “Comment tout peut s’effondrer”, co-écrit par deux scientifiques, Raphaël Stevens (expert en résilience des systèmes socio-écologiques) et Pablo Servigne (ingénieur agronome et docteur en biologie) et édité en 2015.

Ce livre se place dans le contexte transdisciplinaire de l’étude de l’effondrement de notre civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder. Il apporte une vision globale sur l’ensemble des données scientifiques concernant les ressources, l’énergie, le climat, la biodiversité…

Il démontre que nous sommes à la veille d’un effondrement planétaire et que “le point de non-retour” que vous avez évoqué est déjà derrière nous. Le succès de ce livre a valu aux deux auteurs une invitation au ministère de l’économie et des finances à Bercy, fin 2017.

Nous espérons que vous trouverez un moment, pour lire ce livre qui bouscule la vision que l’on peut avoir sur notre avenir proche.
Nous espérons également que vous saurez consulter l’avis éclairé de la communauté scientifique pour qu’une politique adaptée et assurant une résilience maximale, soit mise en place pour accompagner ce déclin.

Nous vous remercions de nous avoir lus.

Sincères salutations,

NB. Cette pétition a été créée par Hugo Joudrier et Clément Le Dizès et grâce au soutien et à la relecture de certains membres du groupe Facebook "Transition 2030".



N compte sur vous aujourd'hui

N A a besoin de votre aide pour sa pétition “Edouard Philippe : Risque d'effondrement de notre société thermo-industrielle”. Rejoignez N et 4 738 signataires.