La guerre insensée du barrage de VEZINS

La guerre insensée du barrage de VEZINS

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Au nom d'une Directive européenne détournée de son sens premier, l'Etat, avec ses associations acolytes, a décidé de détruire deux barrages sur le fleuve SELUNE se jetant dans la Baie du Mont Saint Michel. 

De nombreux experts se sont opposés à cette ignominie contraire au droit majeur obtenu au fil des ans par les citoyens. Malgré cela, l'Etat centralisateur fait la sourde oreille et ne veut pas tenir compte de la production d'énergie électrique propre que ces barrages fournissent depuis plus de 80 ans. Le lac a été vidangé et les ouvrages inspectés sont déclarés "BONS pour le SERVICE". 

Les inspections officielles étant terminées, le Préfet de la Manche, au nom du Ministère de la Transition écologique et solidaire, a ordonné le 31 octobre 2018, de procéder à la destruction de ces deux ouvrages qui, outre l'aspect énergétique, est devenu par son lac un secteur d'attractivité majeur de toute la région sud Manche. Dans le même temps, ce dernier a ordonné le remise en eau du lac sans pour autant en activer les turbines. Il s'agit là d'un manque évident de production voulue par l'Etat et ses représentants dans le but de prouver au public que ces barrages sont improductifs et que, par conséquent leur décision est bien fondée. L'intersyndicale EDF de Vezins s'est manifestée récemment pour demander le maintien des deux barrages en précisant entre autre que les turbinages sont en état de production https://www.lamanchelibre.fr/actualite-598715-sud-manche-les-syndicats-reclament-la-rehabilitation-des-barrages-et-des-centrales-de-la-selune?fbclid=IwAR3YNJZ_p3CispcPnwcZzXJT0tNold5PSytZHp227uTV4L83uExeqhTAEOc 

Depuis près de 10 ans, les réunions " auto-dirigées" par l'Etat n'y changent rien, lequel se conforte jour après jour avec ténacité dans une idéologie scrupuleuse mais contraire aux intérêts locaux, contraire au développement local et contraire à la volonté farouche des élus de maintenir ces deux unités en fonction tout en les modernisant et leur permettant une activité accrue dans une transition écologique et énergétique nouvelle, voulue par le Parlement. Cette ténacité présentant, en outre, un accélérateur important pour une désertification locale déjà entamée.  

La destruction de ces barrages, outre le non respect de la loi sur la Transition énergétique (17 août 2015), promulguée en son temps par Ségolène ROYAL, va provoquer des inondations en aval sur les communes de Ducey et de Poilley. Le risque des petites crues devenant prépondérant, mais les autorités font fi de la signature de plus de 120 élus locaux. Ces signatures ayant été transmises au Ministre le 31 mars 2018 mais n'ayant jamais eu de réponse. Sur ce sujet, Philippe VESSERON, ex-directeur de la prévention des pollutions et des risques au ministère (1996-2003), a émis les plus grandes réserves.

Enfin, l'Assocation ECOLOGIE NORMANDE, organisateur de la présente pétition, a déposé un projet de production d'hydrogène décarboné et accompagné d'une modernisation écologique du site. Le 1er juin 2018, le Ministre Nicolas HULOT avait lancé son plan hydrogène et la région Normandie, le 25 septembre 2018, a de son son côté lancé son plan "Hydrogène en Normandie". Le non suivi de ces deux décisions majeures à Vezins présente pour le secteur un caractère "malveillant" et "unilatéral" ne correspondant en aucune façon aux intérêts de la Normandie ni de l'Etat lui-même. Le lac de retenue (20 millions de m3) présente le plus grand intérêt en période de sécheresses répétitives notamment pour l'agriculture d'une part, et revêt un caractère touristique majeur dans une région où il est avéré que les millions de touristes étrangers annuels du Mont St Michel peuvent être concernés, d'autre part. 

Il y a urgence! Nous avons besoin de vous pour peser largement auprès des autorités nationales et obtenir, enfin, une réelle écoute citoyenne réclamée par plus de 95% des habitants de la vallée de la Sélune. 

Merci de signer massivement cette pétition exceptionnelle qui pourra servir ultérieurement dans d'autres régions de France où les mêmes critères se posent déjà. 

 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !