Victoire

Monsieur MACRON ne rejouons pas 2002, donnez nous des raisons pour aller voter le 7 mai !

Cette pétition a abouti avec 413 signatures !


Monsieur MACRON,
Vous arrivez en tête du premier tour des élections présidentielles; comme des millions d'électeurs je n'ai pas voté pour vous, et comme des millions d'électeurs je ne veux pas que la France soit gouvernée par l'entreprise familiale « Le Pen » . Cependant comme des millions d'électeurs je ne souhaite pas être pris en otage par une situation semblable à celle de 2002, et avoir un Président content de ses 60 ou 80 % de réussite, heureux de son pouvoir mais indifférent aux attentes et aux souffrances profondes des plus précaires et des plus démunis. Il n'y aura plus d'espoir ni de paix dans notre pays si celui qui va diriger la France n'a pas chaque jour en tête cette réalité, celle d'enfants qui n'ont pas de conditions pour se construire, de lieux décents et paisibles où vivre, de moyens suffisants pour leur éducation, leur culture, leur formation,...


Vous commencez votre programme en nous demandant de « voir la réalité et le monde tel qu'il est », la réalité est là, dans  la misère du monde qu'il faut reconnaitre et combattre, ici en France, sans quoi le monde après vous, sera plus terrible encore qu'aujourd'hui. Je ne veux pas participer  au basculement de la France dans des ruptures sociales violentes et irréversibles si les millions d'électeurs qui manifestent leur mal être sont ignorés. L'urgence est là, votre première responsabilité est là. « En marche » oui, mais pour qui et pour quel horizon ?


La route ne se fait pas qu'en marchant, aussi je marcherai à vos cotés le 7 mai prochain si je vois mieux votre plan de route, et si vous vous engagez clairement pour une politique sociale. Ce n'est pas vraiment le cas aujourd'hui, le mot « social » semble vous inquiéter, il n'apparait pratiquement pas dans votre programme. Votre absence de clarté en matière de politique du logement, de l'habitat social, de la ville, illustre mes interrogations et mes inquiétudes. Vos seules propositions consistent à « simplifier » les règles et les dispositifs qui ralentissent les promoteurs et leurs projets, et, complément logique, à libérer les contraintes sur les loyers...En bref vous voulez permettre à la spéculation foncière et immobilière privée de s'épanouir pleinement, et à la métropolisation d'accélérer sans limite. L'habitat social, les Maitres d'Ouvrages sociaux, ne pourront suivre. On connait bien les effets de ces politiques dans les zones tendues, c'est l'impossibilité de se loger pour de nombreux concitoyens, ce sont des phénomènes rapides de ségrégation spatiale et sociale avec les ruptures et les tensions qui accompagnent l'absence de droit à la ville et de droit au logement décent.

La métropolisation qui sert 4 ou 5 grands pôles urbains en France, en premier lieu Paris, doit être contrôlée. Vous ne dites rien concernant le rééquilibrage nécessaire entre les territoires et les effets de cette métropolisation. Les mêmes problèmes de ségrégation et de relégation affectent aujourd'hui une grande partie du territoire national, avec une décroissance démographique et une précarité économique et culturelle qui bouleverse de nombreuses régions rurales, beaucoup de petites et moyennes villes, et la plupart des anciens grands bassins industriels .


Attention Monsieur le probable futur Président, cette géographie correspond parfaitement à celle des votes du premier tour des élections; il y aura d'autres élections en Juillet, ensuite il ne restera aux rejetés ou aux ignorés que la rue. Si vous êtes élu, ne soyez pas Monsieur, au prétexte d'un réalisme tout relatif, et au profit des couches supérieures et de l'élite économique et culturelle, le Président qui aura accéléré et figé les ruptures sociales, l'effondrement des couches moyennes et la relégation définitive et tragique des couches sociales les plus modestes. Vous êtes encore jeune et c'est bien, mais vous devrez longtemps rendre compte de vos décisions devant des générations plus jeunes encore.


Avant ce deuxième tour, nous vous demandons de nous donnez clairement des signes, des assurances et des compléments de propositions sur vos intentions et votre projet social.

Jean Michel DUTREUIL



Jean michel compte sur vous aujourd'hui

Jean michel DUTREUIL ARCHITECTE ENSEIGNANT a besoin de votre aide pour sa pétition “DUTREUIL : Monsieur MACRON ne rejouons 2002, donnez nous des raisons pour aller voter le 7 mai !”. Rejoignez Jean michel et 412 signataires.