Donnons de nouvelles paroles à la Marseillaise

2,500
Supporters

Pour une plus grande cohérence entre notre hymne national et les valeurs humanistes de la République, lançons un grand concours d'écriture d'un nouvel hymne pour la France.
Impliquons-nous en tant que citoyens. Impliquons aussi les jeunes et les enfants dans nos écoles.

Donnons de nouvelles paroles à la Marseillaise.

Le 7 janvier 2015, une grande partie de nos concitoyens a été touchée au cœur par les attentats qui ont coûté la vie à une partie de l'équipe de Charlie Hebdo et à d'autres otages les jours qui ont suivi. Par-delà la tristesse et la stupeur, c'est une onde formidable qui s'est soulevée, un tsunami de solidarité nationale et internationale, une prise de conscience citoyenne de grande ampleur. Dans un contexte socio-économique morose, cet événement a permis d'éclairer ce qui constitue les fondements du contrat social de la République française.

Les citoyens français sont descendus en masse dans la rue pour affirmer leur attachement aux valeurs de la République à savoir :
- la liberté d'opinion, d'expression et de culte
- l'égalité des chances, des sexes et des citoyens devant la loi
- la fraternité, l'entraide et la solidarité envers les plus démunis

Peut-on réellement se réclamer de ces valeurs et chanter sans état d'âme des paroles qui distinguent sang pur et sang impur, qui distillent la peur et la haine des ennemis, ces féroces soldats, ces barbares qui viennent jusque dans nos bras égorger nos fils, nos compagnes ? 

Le barbare était pour les Grecs et les Romains celui qui n'était ni grec, ni romain. C'est celui dont on ne comprend ni le langage, ni les mœurs, celui qui n'est pas comme nous, l'étrange étranger.
Or, un des enjeux de ce siècle caractérisé par la mondialisation, c'est bien précisément le vivre ensemble, la gestion des différences et donc des différends et des conflits, inhérents à toute vie en société.
Les auteurs des actes meurtriers des derniers jours ont cédé à la tentation du terrorisme. Faut-il cependant répondre à la violence par la violence ?
Ne mesure-t-on pas la grandeur d'une civilisation à la façon dont elle règle ses conflits ?

Finissons-en avec la haine de l'autre, de l'étranger !
A la tyrannie sanglante, opposons l'état de droit et la justice pour tous !
Face à la tentation du repli identitaire, ayons le courage de pousser la porte de ce voisin qui ne nous ressemble pas et construisons ensemble une démocratie saine et généreuse.

La France se veut porte-parole des droits de l'Homme. Elle ne peut plus se permettre cette incohérence entre ce noble dessein et cet hymne national au goût de sang.
"Au commencement était le Verbe..." Ne sous-estimons pas le pouvoir créateur des mots.

La Marseillaise fait partie de notre patrimoine, son importance historique est incontestable. Cependant elle a été écrite dans un contexte révolutionnaire et les paroles qui faisaient sens autrefois ont aujourd'hui un tout autre écho aux oreilles de nos contemporains. Interrogeons-nous sur la portée de ces mots sur nos jeunes. Peuvent-ils entendre certaines paroles autrement que comme des incitations à la haine de l'autre et à la violence ?
Le monde de demain se construit aujourd'hui, il est de notre responsabilité de citoyens de transmettre aux générations qui nous succèdent les valeurs auxquelles on croit. Cela fait longtemps que des voix s'élèvent pour donner à la France un autre hymne porteur de valeurs de justice et de paix.

Pour citer Hubert Reeves : "Peut-on espérer que les événements récents mettent en évidence ce hiatus entre les sentiments exprimés par des humains se reconnaissant dans les valeurs d’une démocratie moderne et les paroles de la Marseillaise. Une belle occasion s’offre ici d’effacer ces mots d’un autre âge. Ils sont indignes de ceux qui ont magnifiquement montré leur attachement aux droits de l’homme, de tous les hommes."

Madame Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Éducation nationale, a lancé en janvier une grande mobilisation de la communauté éducative et souhaite "développer la démocratie scolaire, la participation des élèves, la transmission d'une culture de l'engagement à ces élèves" afin que le "discours sur les valeurs républicaines ne soit pas une langue morte."
Le moment est donc opportun de passer à l'action.

Pour une plus grande cohérence entre notre hymne national et les valeurs humanistes de la République, lançons un grand concours d'écriture d'un nouvel hymne pour la France.
Impliquons-nous en tant que citoyens. Impliquons aussi les jeunes et les enfants dans nos écoles.

Donnons de nouvelles paroles à la Marseillaise.

A nos plumes citoyens !

                                                                       Evelaine Lochu, institutrice

 

Ce projet n'est pas nouveau, d'autres propositions ont déjà vu le jour.

En voici quelques-unes, plus ou moins récentes :

Version écrite et chantée par des enfants de l'école Lakanal à Sète (janvier 2015) http://www.midilibre.fr/2015/01/27/la-marseillaise-revue-et-corrigee-par-lakanal,1116756.php

Version de Graeme Allwright et Sylvie Dien (2005)  https://www.youtube.com/watch?v=OPMWD29OyVg

Chant républicain de Christian Guillet, association Nouvelle Marseillaise (2009) http://hymnefrancais.canalblog.com/

http://www.lanouvellemarseillaise.org/

Version de Pierre Ménager  http://www.uneautremarseillaisepourlafrance.fr/paroles/

 La Marseillaise de la Paix ( Paul Robin, chantée par Chanson Plus bifluorée)  https://www.youtube.com/watch?v=g02iMXZ_Cwc

L'Internationale ( Eugène Pottier, chantée sur l'air de la Marseillaise par la Cie Jolie Môme ) http://www.dailymotion.com/video/x5zc6l_l-inter-marseillaise-par-la-compagn_creation

Version harpe et voix d'Aude Gagnier (2014) https://www.youtube.com/watch?v=vk_tu6ODJog

Version de Guito B Joseph https://www.youtube.com/watch?v=OGipYF_4jyU

Version de Yannick Noah https://www.youtube.com/watch?v=CcTelayy4Oo

...et aussi. quelques variations autour du thème :

La petite Marseillaise de Gérard Delahaye http://www.dailymotion.com/video/x9qzdo_la-petite-marseillaise_music

Aux armes du groupe VOLO https://www.youtube.com/watch?v=PGHW2RawzSA

Aux armes de Melismell https://www.youtube.com/watch?v=tFyGyvKoTe8&feature=share

Echoes of France, version instrumentale par Django Reinhardt( 1946) https://www.youtube.com/watch?v=QyjJ3ThpRkA

This petition will be delivered to:
  • Président de la République
    Monsieur François HOLLANDE
  • Président de l'Assemblée Nationale
    Monsieur Claude Bartolone
  • Ministre de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
    Madame Najat Vallaud-Belkacem

    Evelaine Lochu started this petition with a single signature, and now has 2,500 supporters. Start a petition today to change something you care about.