Sauvons la scène rock/metal Grenobloise !

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Pour quelques dollars de plus...

Voilà plusieurs mois que notre groupe The Chainsaw Blues Cowboys ainsi que 7 autres groupes majeurs de la scène rock/métal grenobloise sommes sur la sellette. Nous répétons depuis plusieurs années dans les locaux de « La clé de Sol » dans les sous-sols du bâtiment.

Nous venons d’apprendre que nous devons « libérer » les lieux dans 15 jours pour laisser la place et la gestion à Mixlab (La belle électrique). Bien entendu nous n’avons jamais été reçu ou même consulté par un responsable malgré nos demandes répétées. L’appel d’offre lancé par la mairie de Grenoble n’a jamais pris en compte les acteurs et utilisateurs déjà présents dans les locaux. Et nous n’avons bien évidemment jamais été mis au courant de ce qu’il se préparait depuis plusieurs mois, à dessein diront certains.

La viabilité de nos projets musicaux dépendent entièrement de l’accès à ces locaux de répétition, permettant à General Cluster, Schrapnël, Bleu Tonnerre (José and the Wastemen), Oliver (Sinsemilia), Rising Steel, EightSins, Vercors (ex membre de budspencer’s clout) et nous même de répéter sur notre propre matériel, de le laisser sur place et d’y avoir accès facilement lors de nos nombreux concerts. Ils nous permettent aussi d’enregistrer « les maquettes » de nos albums, de mettre en place nos setlist, travailler les arrangements,... en bref construire et mener à bien notre passion.

Et oui je dis bien passion car nous sommes tous (à une exception prêt) ce que l’on appelle des semi-professionnels, c’est à dire que nous n’avons pas de statut d’intermittent. Et pourtant nous sommes tous des membres actifs et reconnus de la scène rock/métal grenobloise par le biais de nos différents groupes ou associations et ce depuis des années (20 ans pour certains membres !). La musique est notre équilibre. Elle demande de nombreux sacrifices, qu’ils soient financiers (tous les groupes s’autofinancent), humains (nous avons tous des emplois à plein temps à côté) et de temps ( les répètes tardives, les weekends en concert à plus de 800kms parfois).

La clé de sol et ses locaux de répétition ont longtemps été laissé à l’abandon même si la gestion a été donné à plusieurs associations, occupant la partie supérieure du bâtiment (au départ PMI puis Hadra). Un système d’autogestion s’est donc mis en place tout seul entre les groupes pour répartir les heures de répétions dans les différents locaux (3 au total). Nous avons aussi fait en sorte d’entretenir avec nos propres moyens les locaux (réparation de chasse d’eau, changement des ampoules, aménagement d’étagères, contact pour la réparation régulière de l’ascenseur ou encore le nettoyage annuel lié aux inondations répétées...) et tout cela sans que personne ne s’en préoccupe jusqu’à maintenant.

Nous ne demandons pas de faveurs ou de traitements spécifiques. Ce lieu appartient effectivement à la mairie, nous lui payons un loyer (oui, oui !) et ce malgré la vétusté apparente des locaux. Nous voulons simplement continuer à pouvoir les utiliser.

Nos projets musicaux pourront difficilement survivre à cette mise à la porte sans solution viable et équivalente... Je ne rentrerai pas dans les détails politiques de cette décision (voir lien de l'article en lien) mais nous sommes conscients d’être une minorité invisible et ce malgré notre très importante vivacité dans le paysage musical grenoblois. 
https://groupedanalysemetropolitain.com/2018/06/15/mafia-culturelle-grenobloise-enieme-episode-on-va-tous-les-passer-a-la-gegene-si-ca-continue-comme-ca/

Aujourd’hui il n’y a pas d’autres lieux où nous retrancher. Les lieux de type MJC ou locaux privés où l’on paye à l’heure et où il est impossible de répéter sur son propre matériel sont tout bonnement inadaptés. Il reste bien les locaux dans les cendres du Ciel, mais ils sont déjà surpeuplés et il y plane la même odeur d’épée de Damoclès en son sein.

Notre seul solution est donc de faire connaître cette histoire et de faire appel à votre mobilisation et votre soutien, il en va de notre survie artistique.
Merci à tous.
Les groupes de la clé de sol.



Stillrise / Clé de Fa compte sur vous aujourd'hui

Stillrise / Clé de Fa a besoin de votre aide pour sa pétition “direction@la-belle-electrique.com: Sauvons la scène rock/metal Grenobloise !”. Rejoignez Stillrise / Clé de Fa et 1 641 signataires.