Pétition fermée

Pour le traitement systématique des personnes condamnées à la naissance par l'Hépatite C !

Cette pétition avait 234 signataires


On estime qu'environ 300 enfants sont contaminés par le virus de l'Hépatite C à la naissance, tous les ans.
Aujourd'hui, des traitements curatifs existent. Ils nécessitent la prise d'un ou deux cachets par jour pendant 3 mois, et garantissent la guérison à 90%, sans effet secondaire grave. C'est une énorme avancée qui pourrait arrêter l'épidémie ( Plus de 230 000 personnes dépistées en France ) et le calvaire de ces enfants !

Malheureusement, ces médicaments sont excessivement chers et réservés aux personnes très atteintes au foie, co-infectées par le VIH quel que soit le stade de fibrose ou ayant développé des manifestations extra-hépatiques graves. Pourquoi ? Parce que des laboratoires comme Gilead osent nous vendre trois boites de médicaments à 41 000€, soit 488€ le cachet, sans prendre en compte un seul instant la qualité de vie des malades, alors que le coût de production d'un cachet est de 2,50$. Parce que le traitement est délivré par la sécurité sociale, non pas à tous les malades, mais par ordre de "priorité", avec un quota de 15 000 traitements par an.

Mais que dire à un enfant lorsqu'on lui refuse un traitement rapide et indolore ? " Tu n'es pas assez malade " ? C'est inacceptable !

Un enfant construit son avenir, sa personnalité, sa carrière, et devrait être prioritaire : comment mener à bien ses projets de vie alors qu'on peut être face à une fatigue abrutissante, à des douleurs chroniques ? Comment aborder sereinement sa future vie de femme lorsqu'un sait qu'on a plus d'une chance sur 20 de contaminer son enfant ? Comment supporter les regards accusateurs des autres, famille, personnel enseignant ou médical , qui ne comprennent ni la maladie, ni la situation inextricable, ni les souffrances en résultant ? Les insultes, les mises à l'écart quand on "ose" enfin avouer ce qu'on a ?

 

J'ai 17 ans, je suis en Terminale S, je veux faire médecine, comme je l'ai toujours voulu. Je suis dispensée de cours et de Bac de sport, je bénéficie d'un tiers-temps. Je reçois tous les jours des menaces et des insultes. Je suis contaminée depuis la naissance. Et aujourd'hui, je demande réparation. Nous, tous les enfants et jeunes adultes contaminés, exigeons réparation.

Parce que même un enfant a le droit à la santé, permettez-nous d'être enfin prioritaires pour l'accès à un traitement vital et salvateur.



Chloé compte sur vous aujourd'hui

Chloé BONIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Direction générale de la Santé, Ministère des finances et des comptes publics, Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, Directeur de la Sécurité Sociale, Directeur gén...: Pour le traitement systématique des personnes cond...”. Rejoignez Chloé et 233 signataires.