Pétition fermée

La maternité de tenon à besoin de vous

Cette pétition avait 996 signataires


 DE BEAUX LOCAUX … MAIS PERSONNE DEDANS

Avec la fermeture de la maternité de Saint-Antoine il y à 5 ans, les futures mamans de l'est parisien n'avaient pas d'autre choix que d'accoucher à Tenon ou à Trousseau si elles voulaient être accueillies à l’hôpital public.

La maternité avait besoin de travaux depuis des années, les locaux étaient vétustes et obsolètes. Les femmes qui accouchent à Tenon méritent bien des chambres seules et des douches individuelles.

Une partie des travaux de la maternité est bientôt achevée et c'est une bonne chose pour les patientes qui viennent accoucher a Tenon.

Il y aura :

Au 6e étage 12 lits de bébés en néonatologie
Au 5e étage 21 lits de mamans et bébés
Au 4e étage 21 lits moitié grossesses à haut risque et moitié accouchées
Depuis des années aussi, les effectifs de la maternité sont vus au plus juste par la direction. Bien souvent du personnel de remplacement infirmier ou aide soignant à été nécessaire pour que le service fonctionne. Mais alors que la maternité va pouvoir recevoir des patientes de façon plus digne, la direction de l'AP-HP, par l’intermédiaire de la direction de Tenon voudrait modifier l'organisation du travail, pour la dégrader un peu plus.

Comment? La direction veut décloisonner le rôle de chaque catégorie de personnel, augmenter la polyvalence et rouvrir des lits sans rajout de personnel.

Pourquoi? La responsable de la maternité l'a répété a plusieurs reprise, "le budget est contraint", il faut augmenter les accouchements à 2800 en 2017, à 3500 par an par la suite, et réduire la durée d'hospitalisation à deux jours, sans effectifs supplémentaires.

Ce que nous voulons

Deux infirmières pour 21 patientes au lieux de une proposée par la direction
deux auxiliaires de puériculture et une aide soignante pour 21 patientes et 21 bébés au lieu de une proposée par la direction
Deux sages femmes en 10 heures de travail par étage au lieu d'une sage femme et demi en 12 heures par jour
Ce que nous refusons La fusion des fonctions aides soignantes et auxiliaires de puériculture. Ces deux catégories devenant "auxiliaires de maternité" par une formation au rabais de 5 jours.

Nous nous battons pour un soin de qualité en toute sécurité. Nous refusons que les patientes de Tenon soient des laissées pour compte.

Pour nous soutenir, soyez nombreux à signer la pétition. Nous déposerons cette pétition à la direction de l’hôpital Tenon.

Le personnel de maternité, soutenu par la CGT et Sud Santé

Paris le 21 octobre 2016

 



maternité compte sur vous aujourd'hui

maternité TENON a besoin de votre aide pour sa pétition “direction de l'hopital Tenon: La maternité de tenon à besoin de vous”. Rejoignez maternité et 995 signataires.