Défendons les Trésoreries rurales de l’Aude !

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Le Collectif des Mairies et des Syndicats CGT et FO du Sud Minervois appellent à défendre le service public des finances. La fermeture de toutes les Perceptions de moins de 10 agents est dans les objectifs du Ministère d’ici 2020-2023. Ce sont Ginestas et Sigean qui sont dans la charrette du Directeur Départemental des Finances Publiques, au 1er Janvier 2019. Limoux et Castelnaudary ont perdu deux emplois, les faisant passer sous la barre des 10 agents.

A Ginestas, la population augmente, les opérations augmentent, le taux de recouvrement est le meilleur de l’Aude. A Sigean, il est question de fermer pour déplacer le service à Leucate, qui est aussi menacée : du billard en deux bandes pour une double fermeture !

Partout ailleurs dans le département, les Perceptions rurales accueillent les personnes âgées, les familles, les entreprises, gèrent les paiements et les recettes des communes, les Centres d’Action Sociale, les intercommunalités, réceptionnent et contrôlent les recettes des régies (piscines, accueils de loisirs,…).

Les conséquences seront désastreuses pour tous : éloignement géographique, notamment pour les populations les plus vulnérables, pour accomplir nos démarches, attente importante à l’accueil du Centre de Narbonne ou Carcassonne, routes saturées, difficultés accrues d’accès aux services (boîtes vocales, permanences encombrées,…)

L’éloignement de la population des centres de décision et d’administration des services publics, en particulier les services à vocation sociale, de santé, d’emploi, de formation, impose aux populations de se déplacer pour y accéder. Cette mobilité forcée suppose de disposer de moyens de déplacement (équipements et infrastructures de transports publics accessibles à tous et revenus suffisants pour faire face au coût des déplacements). Ce qui est loin d’être le cas pour toutes les populations de l’Aude. La réponse en terme de « service public virtuel » est inadaptée à la demande sociale, en particulier aux populations les plus démunies qui n’ont pas accès à internet ou n’en maîtrisent pas l’usage.

La fermeture des perceptions entraîne des suppressions de poste dans un département déjà  « champion » du RSA, du chômage et du plus bas revenu moyen par habitant. Cela freine un peu plus le développement économique, ou accélère le déclin, selon le territoire, provoque d’autres réductions ou suppressions de poste dans les collectivités locales, bien souvent premiers employeurs dans les territoires.

Aucun argument, aucune justification économique, aucun intérêt pour les populations : ces fermetures sont une conséquence de l’objectif dogmatique de suppression de 120000 emplois de fonctionnaires en France, dont 50000 dans les Fonctions Publiques d’Etat et Hospitalière.

Que nous propose en compensation le Directeur Départemental des Finances ? Une MSAP (Maison des Services Au Public) : une escroquerie intellectuelle et sociale. Gérées par des associations, ou l’opérateur privé « La Poste », co-financées par des subventions, tenues par des emplois précaires sans formation, elle ne délivrent aucun conseil, n’accèdent à aucun dossier, ne proposent rien d’autre qu’un point de contact numérique et des informations générales. Pour les questions personnelles, il faudra toujours passer par le serveur, le déplacement à quelques dizaines de kilomètres, … un service allégé, un avatar, facile à rendre parce que très basique. Avec un budget qui oscille entre 20000 € et 70000 € par an, dont il faudra fournir 50 % sur des fonds associatifs ou des impôts des collectivités locales, que pourraient-elles promettre de plus ? Sans parler de la Poste, qui pourra conventionner dans une agence postale qui ne lui coûte déjà pas grand-chose.

Nous refusons la fermeture au 1er Janvier 2019 des Trésoreries de Ginestas et Sigean, nous refusons les projets de fermeture de toutes les perceptions rurales, nous exigeons le maintien d’un service public des finances local.

NOUS REFUSONS LA FERMETURE DE CE SERVICE PUBLIC DE PROXIMITE ET EXIGEONS LE RETRAIT DE CE PROJET.



Jean-Pierre compte sur vous aujourd'hui

Jean-Pierre ROUSSEILL a besoin de votre aide pour sa pétition “Directeur Départemental des Finances Publiques de l'Aude: Défendons les Trésoreries rurales de l’Aude !”. Rejoignez Jean-Pierre et 83 signataires.