Maison de retraite en détresse

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


L'embauche de capacitaires ou le placement des animaux : c'est, en somme, l'ultimatum lancé par les services de l'État à la Résidence Beau-Chêne, à Saint-Agathon, pour la contraindre à se mettre aux normes relatives à la détention d'animaux non-domestiques. Une trentaine de bêtes sont concernées.
Créé en 1992 avec quelques pensionnaires, le parc animalier de la Résidence Beau-Chêne de Saint-Agathon fait, depuis 25 ans, le succès de cet établissement pour personnes âgées. Tant auprès des résidents que des visiteurs extérieurs, auxquels il est accessible. À tel point qu'il compte, désormais, une centaine d'animaux. Parmi eux, quatre wallabies de Benett, trois biches, deux daines, trois grues (une demoiselle et deux couronnées) et une quinzaine d'oies (bernaches à cou roux, à crinière et nonnettes, de Magellan et empereur) sont légalement considérés comme étant des animaux non-domestiques.

Des animaux en excellente santé
Des propos confirmés par la vétérinaire qui s'en occupe régulièrement : « Que ce soit sur le logement, l'alimentation ou les soins, il n'y a rien à redire, on voit qu'ils sont très bien entretenus. Dès qu'un animal a un petit problème, nous sommes appelés. Ce ne sont pas des animaux que l'on rencontre tous les jours dans notre métier, mais grâce à l'expérience de celui qui s'en occupe au quotidien, nous pouvons les approcher sans problème. Ça vaut largement quelqu'un qui a de grands diplômes »

Pourquoi vouloir nous enlever tous ces animaux, pour les cervidés notamment qui sont là depuis plus de quinze ans ?
Les personnes âgées, rencontrées, sont toutes scandalisées par cette décision, loi tombée de nulle part et qui va les contraindre à ne plus côtoyer les animaux auxquels ils se sont habitués, et qui pour beaucoup remplacent sentimentalement l'animal domestique qu'ils avaient avant de rentrer en maison de retraite!

Aucun de ces animaux n'a jamais posé problème au niveau de l'environnement, aucun ne s'est jamais échappé et n'a pu être dangereux!

Nous savons tous que rentrer en maison de retraite n'est pas facile, qu'il faut laisser toute une partie de notre vie derrière nous! 

Je vous remercie de bien vouloir signer cette pétition afin d'aider les résidents de cette maison de retraite à garder leurs animaux!

Sinon, à quand une loi concernant aussi nos propres animaux domestiques?

Ne laissons plus trop de portes ouvertes à des gouvernements sans humanité!

 





Maryvonne compte sur vous aujourd'hui

Maryvonne MILLASIN OLIVO a besoin de votre aide pour sa pétition “DDDP des Côtes d'Armor: Maison de retraite en détresse”. Rejoignez Maryvonne et 489 signataires.