Pour la santé de nos enfants et la préservation de la biodiversité du lieu

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Notre terrain est bordé d’une vieille haie, de près de 6m de large et 100m de long. Elle est sauvage et composée, entre autres, de pommiers, vignes (au moins 2 cépages différents), poiriers, mûriers sauvages, aubépines, églantiers, et j’en passe. Elle abrite de nombreux animaux sauvages (chevreuils, sangliers, rapaces en tous genre, chauve-souris, hérissons, …). C’est une haie très mellifère, et nous avons observé de nombreuses abeilles, ce qui nous motive à mettre en place des ruches.

Il s’agit d’une des dernières haies sauvages du coin. Grâce à elle, nous sommes, en partie, protégés des traitements épandus sur le champ voisin. Lorsque je dis nous, c’est notre famille, constituée de deux adultes et de trois enfants allant de 20 mois à 7 ans.

Elle constitue également un pare-vent important (est-ouest). Elle est précieuse pour la biodiversité. En effet, depuis que nous avons emménagé, il y a 3 ans, nous avons pu constater le retour de diverses espèces aussi bien animales que végétales. La destruction de cette haie les condamne à partir ou disparaître. La richesse de cette haie est telle qu’elle éveille nos enfants à la protection de la nature de par la découverte et l’observation.

Or, ce jour, nous avons constaté qu’un homme, se disant le propriétaire du champ voisin, commençait à débroussailler, en vue d’abattre cette haie. Nous précisons que le bornage est inexistant et qu’apparemment, il détermine la limite à vue de nez. Depuis le temps que cette haie est laissée libre de notre côté, elle s’est certainement implantée en partie chez nous.

Nous demandons l'interdiction de la destruction de la haie située sur la parcelle numéro 101 sur la commune d’Epeigné sur Dême, en raison de son intérêt hautement écologique et protecteur de nombreuses espèces protégées, notamment de la couleuvre à collier.



Perrine compte sur vous aujourd'hui

Perrine REYNAUD a besoin de votre aide pour sa pétition “Damien LAMOTTE: Pour la santé de nos enfants et la préservation de la biodiversité du lieu”. Rejoignez Perrine et 615 signataires.