NON A L'EXTRADITION D'ERDOGAN CAKIR VERS LA TURQUIE

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Prisonnier en France depuis 2015, Erdogan Cakir marxiste, militant et kurde risque d'être extradé vers la Turquie. Malgré que sa date de sortie lui ait été annoncée pour le 14 mai 2018, Erdogan Cakir est retenu emprisonné. Il est en grève de la faim depuis le 28 mai. 

Erdogan Cakir, père de 4 enfants vit en France depuis plus de 20 ans. C' est un militant qui à la suite d'une opération montée par les autorités françaises avait été jugé pour son soutien et ses activités militantes, lors de procès qui se sont déroulés entre les années 2008 et 2013.

On lui reprochait alors son soutien aux prisonniers politiques en Turquie, l’organisation de manifestations contre le fascisme en Turquie, de concerts du groupe de musique engagé Grup Yorum, la tenue un stand à la Fête de l’Humanité au nom du Front Populaire de Turquie et la distribution de la revue Yürüyüş (La Marche)… 

Aujourd’hui, après avoir purgé 7 ans d’emprisonnement Erdogan Cakir est libérable depuis le 14 mais ; malgré cela la France a préféré à 4 jours de sa sortie, lancer une procédure d’extradition demandée par la Turquie. La Turquie prétend qu’Erdogan Cakir qui n’a pas mis les pieds en Turquie depuis 20 ans, aurait récemment participé à des "actions" sur son territoire.

Le 14 juin, la cour d'appel de Reims rendra une décision au sujet de son extradition. La même cour d'appel qui a refusé le 31 mai sa demande de mise en liberté. 

Transféré suite à la procédure d'extradition à la maison d’arrêt de Châlons-en-Champagne, il est en une grève de la faim à durée indéterminé depuis le 28 mai.

Il demande :

  • sa mise en liberté immédiate 
  • la fin de la procédure d’extradition vers la Turquie 

Concrètement, que risque-t-il ?

Si la France extrade Erdogan Cakir, il risque alors la prison à perpétuité, la torture, la mort. 

La Turquie est un Etat fasciste. La répression s’accroît de jour en jour. Des dizaines de journalistes, militants, fonctionnaires, étudiants, syndicalistes et députés sont emprisonnés. La situation carcérale est inhumaine, les prisons sont surpeuplées, le gouvernement tente d'imposer l'uniforme aux prisonniers, la torture envers les prisonniers politiques est soutenue ouvertement par le gouvernement.

Il y a presque 2 ans des centaines de personnes ont été assassinés et blessés lors des massacres perpétrés par l’armée turque à Diyarbakir, Cizre et d’autres villes kurdes. 

Des milliers de fonctionnaires ont été bannit de leurs fonctions du fait de leur engagement politique. Des dizaines d'avocats, juges et procureurs ont été radiés de leurs professions.

Enfin, nous parlons d'un Etat où sa police n'hésite pas à assassiner des militants à leur domicile comme Gunay Ozarslan, Sila Abalay, Inanc Ozkeskin...

Pour toutes ces raisons, nous soutenons Erdogan Cakir et demandons ainsi sa libération immédiate et la fin de cette procédure d'extradition. Erdogan Cakir n'est pas un criminel, c'est un militant marxiste ! 

Liberté immédiate pour Erdogan Cakir !

Non à son extradition vers la Turquie!

Fin à la collaboration Franco-turque !

Lutter contre le fascisme n’est pas un crime mais un devoir !

comitedeliberte@gmail.com

Facebook : Solidarité avec Erdogan Cakir



Comité compte sur vous aujourd'hui

Comité DE LIBERTÉ a besoin de votre aide pour sa pétition “cour d'appel de reims: NON A L'EXTRADITION D'ERDOGAN CAKIR VERS LA TURQUIE”. Rejoignez Comité et 264 signataires.