Pétition pour la liberté d'accès au mur de la honte - Douarnenez

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


LA BARRIERE DE LA HONTE

Est-ce une mauvaise habitude que nous avons prise de nous penser libres de nous rendre, un bel après-midi de soleil ou un soir de lune claire, sur la jetée du port du Rosmeur pour nous y promener ou y pêcher. Et toujours nous y rencontrer…

Curieux, promeneur, pêcheur amateur ou averti, enfants et parents, anciens, locaux et touristes, ce lieu est celui de rencontres, de discussions, d’initiations… Un lieu de socialisation par essence…

On nous somme aujourd’hui de renoncer au plaisir de flâner et d’aller pêcher sur le mur de la honte ! Dans les mois à venir, une barrière de 2,50 m de haut doit être érigée pour en limiter l'accés aux seuls professionnels.

Ce sont – comme c’est souvent l’usage – sous des prétextes sécuritaires que l’on justifie cette décision. On nous parle de comportements inadéquats, de personnes qui montent sur les bateaux. Certains vont jusqu'à parler de braconnage de personnes qui viendraient avec une canne et repartiraient avec 1000 voire 2000 poissons !!!

On peut évidemment relever des phénomènes isolés afin d’établir des généralités qui arrangent. Mais nous, usagers du port, pêcheurs et promeneurs habitués du mur de la honte, nous y avons toujours croisé des personnes venues comme nous, simplement, regarder, apprendre, découvrir. Combien de rencontres et de discussions passionnées entre anciens, experts de l’art du montage d’une canne et novices impatients de « sortir » leur premier maquereau ?

Si partout où des comportements reprochables ont eu lieu, on avait érigé une barrière, la ville entière en serait parsemée.

Insistons le droit de lancer nos cannes à la mer, d’en espérer un repas, une rencontre, la vie. Le mur de la honte, c’est sur le port un lieu historique et lieu social essentiel, celui de la rencontre de ceux qui viennent de Kermarron, de Ploaré, de Pouldavid ou de Tréboul. Qui échangent leurs trucs et leurs recettes, comme autant de secrets bien gardés qu’ils transmettent avec fierté.

Exigeons le droit pour tous, habitants de Douarnenez, touristes, Français de toutes origines ou venus d’ailleurs, ceux qui comme nous aiment cette ville heureuse et multiple, le droit d’accéder au mur de la honte.

Soyons fiers de notre ville et de son histoire, et défendons cet espace de liberté et de bonheur !

Signez avec nous cette pétition pour faire entendre nos voix !



Usagers compte sur vous aujourd'hui

Usagers ROSMEUR a besoin de votre aide pour sa pétition “contact@mairie-douarnenez.fr: Pétition pour la liberté d'accès au mur de la honte - Douarnenez”. Rejoignez Usagers et 812 signataires.