Pétition fermée

Mme.Appéré débaptisez le boulevard Alexis Carrel !

Cette pétition avait 85 signataires


le 8 mai, journée fériée commémorant la capitulation de l’Allemagne Nazi, est un moment important de l’année consacré au devoir de mémoire. C’est donc symboliquement que nous, Jeunes Communistes d’Ille et Vilaine, avons choisi cette journée pour remettre en lumière l’existence à Rennes, au cœur de nos quartiers, du boulevard Alexis Carrel. En procédant à un recollage des panneaux de la rue et à une distribution de tract.

Pour aller plus loin nous lançons cette pétition en ligne


Alexis Carrel, bien qu’ayant grandement participé à faire avancer la médecine au début du XXème siècle comme en atteste son prix Nobel, n’a pas hésité à mettre sa science au service de l’Allemagne Nazi ! Il a pris philosophiquement et idéologiquement le parti dans ses écrits (L’Homme, cet inconnu) de thèses eugéniques, préconisant l’élimination dans des chambres à gaz des « déviants et des handicapés » (1936). Cette apologie de ce que nous considérons aujourd’hui comme relevant du crime contre l’humanité préfigure ce que sera avant et pendant la seconde guerre mondiale le processus industriel de déportation, de concentration et d’extermination des juifs, des romms, des tziganes considérés comme des sous races, des homosexuels considérés comme déviants, des handicapés physiques et mentaux considérés comme parasites inutiles ! Pour achever son portrait, il est utile de rappeler ses amitiés avec des antisémites avérés comme Henry Ford ou Charles Lindbergh tous deux décorés par l’Allemagne Nazi, ainsi que son appartenance au Parti Populaire Français de Jacques Doriot sous l’occupation, parti d’inspiration fasciste et ouvertement pro-Nazi, dont est issu Victor Barthélemy, qui participera à fonder avec Jean Marie Le Pen en 1972 le Front National.


Régulièrement des municipalités en France et à l’étranger renomment des places, des rues, voire des universités portant initialement son nom, sous la pression populaire. A Rennes, depuis 1977, diverses associations, collectifs de citoyens-nnes et organisations politiques demandent successivement de débaptiser le boulevard sans grand succès au prétexte que la ville de Rennes ne débaptise pas de rue portant de noms de personnes, que c’est le prix Nobel qui est honoré et que si on commence à débaptiser des rues, on en finira plus !

 
Nous rejetons ces arguments qui relèvent pour le premier et le troisième de la fainéantise tout en permettant par le second la banalisation de la figure d’Alexis Carrel, dont l’idéologie à inspiré en France l’élimination de pas moins de 40 000 internés psychiatriques par ce qu’il nommait « euthanasie douce », soit un meurtre par privation de nourriture.



Jeunes Communistes Ille et Vilaine compte sur vous aujourd'hui

Jeunes Communistes Ille et Vilaine a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil municipal de Rennes : Mme.Appéré débaptisez le boulevard Alexis Carrel !”. Rejoignez Jeunes Communistes Ille et Vilaine et 84 signataires.