SOUTIEN A ROSMERTA - AVIGNON

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


PETITION

Le 21 décembre 2018, l’association ROSMERTA a procédé à la réquisition citoyenne d’un bien appartenant au diocèse d’Avignon afin de mettre à l’abri une trentaine de personnes, des mineurs isolés ainsi que des familles exilées avec des enfants en bas âge Cette réquisition citoyenne faisait suite au constat de la saturation des services d’hébergements d’urgence, au non-respect de l’accueil inconditionnel de personnes sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale.

Un projet de convention d’occupation temporaire a été proposé au diocèse d’Avignon qui souhaitait apporter des modifications. Malgré plusieurs relances, l’association reste dans l’expectative.

Si l’association héberge toujours des mineurs non accompagnés et des familles avec des enfants, le 31 mars marque la fin de la trêve hivernale.

Nous demandons donc

- à la Municipalité d’Avignon de respecter ses engagements pris lors du Conseil Municipal du 30 septembre 2015 à savoir de mobiliser une part de ses moyens et compétences afin de contribuer aux côtés de ses partenaires dont l’état, aux différentes étapes de l’accompagnement global de ces populations et à toutes les initiatives pouvant y contribuer, que ce soit au titre de l’urgence sanitaire, de l’hébergement et du logement, de l’accompagnement social, de l’accès à l’éducation, ainsi qu’au processus à plus long terme d’installation et d’insertion, en ce sens,d’exercer son droit de préemption sur le bien situé 7, rue Pasteur à Avignon, en site sauvegardé, et d’en organiser l’administration et l’association dans le cadre d’une convention triennale à élaborer en concertation avec l’association Rosmerta

- au Conseil Départemental de Vaucluse d’assurer pleinement ses missions légales et règlementaires de prévention et de protection en direction des enfants à savoir apporter un soutien matériel, éducatif et psychologique :

- aux mineurs et à leur famille ou à tout détenteur de l'autorité parentale, confrontés à des difficultés risquant de mettre en danger la santé, la sécurité, la moralité de ces mineurs ou de compromettre gravement leur éducation ou leur développement physique, affectif, intellectuel et social,

- aux mineurs émancipés et majeurs de moins de vingt et un ans confrontés à des difficultés familiales, sociales et éducatives susceptibles de compromettre gravement leur équilibre (art L.221-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles), et à cette fin, d’apporter une aide matérielle et financière à l’association ROSMERTA qui, par l'action et l'engagement de ses bénévoles, se substitue à cette collectivité défaillante.

Nous demandons à la Ville d’Avignon et au Département de Vaucluse d’adhérer à l’Association Nationale des Villes et Territoires d’Accueil (ANVITA).

Nous appelons l'ensemble de la population à soutenir l'association ROSMERTA et son projet de Centre social et culturel.

Le Collectif Exilé.E.s 84