Collège la Tuilerie SAINT-GERMAIN-LÈS-CORBEIL EN DANGER !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Collège la Tuilerie en danger !

Lettre ouverte aux parents et à tous les acteurs participant à l’éducation de nos collégiens.

Mobilisation des parents d’élèves du collège la Tuilerie de Saint-Germain-lès-Corbeil

Nous souhaitons attirer votre attention sur la situation très préoccupante du collège la Tuilerie.

Depuis plus de 4 ans, nous réclamons des rendez-vous à l’ensemble des acteurs de l’Education Nationale (DSDEN, …) pour obtenir des moyens supplémentaires et nous les alertons … :

Rien ne change pourtant !

La Circulaire n°96-248 du 25 Octobre 1996 affirme que : « L'institution scolaire assume la responsabilité des élèves qui lui sont confiés. Elle doit veiller à ce que ces derniers ne soient pas exposés à subir des dommages et n'en causent pas à autrui qu'il s'agisse d'autres usagers ou de tiers au service. ».

Force est de constater qu’aujourd’hui cette mission ne peut pas être assumée par le personnel du collège faute de moyens humains suffisants.

En effet, à ce jour, le Collège la Tuilerie dispose de 7.25 postes de surveillants pour 850 élèves (ce qui représente 1 surveillant pour plus de 117 élèves !), 2 postes de CPE, 1 gestionnaire, 2 assistantes, 1 principale et son adjointe.

Comment dans ces conditions assurer la surveillance et donc la sécurité de nos enfants ?!

De plus, l’architecture du collège complexifie les possibilités de surveillance efficace.

Le diagnostic de sécurité réalisé en mars 2015 pointait déjà ce danger en indiquant qu’il était nécessaire d’avoir plus d’adultes présents dans la cour et les couloirs, particulièrement pendant les mouvements de circulation des élèves.

Nous sommes en octobre 2018 et les effectifs n’ont toujours pas été renforcés.

Si le collège la Tuilerie est dit « favorisé », les dégradations, incivilités et comportements inadaptés ne cessent d’augmenter.

Le nombre inquiétant de commissions éducatives et de conseils de discipline en témoigne.

Par ailleurs, le président du conseil départemental nous a adressé un courrier en date du 15 octobre 2018, dans lequel il nous communique sa feuille de route avec, entre autres, deux points :

- Améliorer l’entretien et la maintenance de notre patrimoine

- Renforcer la réussite et le bien-être des élèves

Le Président du Conseil Départemental y indique : « … les bâtiments dont nous avons la responsabilité doivent être mieux entretenus (…) il est de notre devoir d’améliorer l’entretien »

Pour cela il semble que des équipes techniques soient créées afin d’intervenir efficacement en plus des équipes polyvalentes qui demeureront dans les établissements.

Pourtant il a été notifié que notre ouvrier professionnel aurait dorénavant plusieurs établissements sur lesquels intervenir. Entre d’autres termes, il ne sera plus présent au collège la Tuilerie tous les jours … Lorsqu’on connait le nombre d’interventions qu’il réalise chaque jour, nous pouvons craindre que les dysfonctionnements ne soient dorénavant résolus que très tardivement !

Monsieur le Président du Conseil nous informe également que le département « consacrera ainsi des moyens financiers supplémentaires importants de l’ordre d’un million d’euros. Un effort financier équivalent est consenti au travers de la dotation 2019 attribuée à chaque établissement … tous les établissements sont gagnants »

Énorme surprise qu’est la notre puisque justement notre dotation a été amputée de

16 000 euros cette année !

Dans ce même courrier, on nous explique que « les baisses de budget, qui seront parfois constatées, s’expliquent soit par la prise en charge par le département de dépenses auparavant assumées par l’établissement (comme par exemple les contrats de maintenance chauffage-ventilation-climatisation), soit par la reprise exceptionnelle de fonds de roulement trop élevés. »

A priori la situation réelle du collège la Tuilerie n’a pas été prise en compte car les 16 000 euros de diminution ne sont pas entièrement comblés par la prise en charge évoquée et que notre fond de roulement n’est que de 2/12 du budget global, ce qui est simplement la préconisation minimale demandée ! Nous sommes donc bien loin d’avoir un fonds de roulement trop élevé !

Si des moyens supplémentaires sont alloués cette année aux établissements scolaires, peut-être pouvons-nous alors nous voir accorder nos demandes récurrentes depuis maintenant plus de 4 ans et dont nous avons un besoin urgent !

-        Construction d’un préau pour que les collégiens soient abrités par temps de pluie

-        Destruction d’une butte de terre dans la cour qui est source d’insécurité et d’accidents potentiels

-        Travaux de rénovations

-        Renforcement de l’équipe d’AED afin de permettre :

o   Une surveillance qui assure la sécurité de nos collégiens ainsi que l’ouverture systématique de salle de permanence pour qu’ils puissent y travailler, ce qui n’est pas à ce jour assuré de façon systématique et pour tous.

o   Éviter les dégradations notamment dans les toilettes qui sont fermées en dehors de certains créneaux faute de surveillance possible.

-        Création d’une grande salle de permanence (locaux existants, travaux à réaliser)

-        Maintien à temps complet de notre ouvrier professionnel qui dans le contexte de notre collège est indispensable au bon fonctionnement technique quotidien du collège

-        Renforcement de l’équipe en cuisine, qui s’épuise et qui assure pourtant depuis de nombreuses années un service de qualité à nos collégiens et ceux de 2 autres établissements scolaires  alors que les agents absents ne sont pas systématiquement remplacés..

  L’engagement de tous les membres du personnel de ce collège (administration, direction, enseignants, personnel d’entretien et de cantine) est sans faille depuis de nombreuses années comblant par un surinvestissement les manques de moyens humains et techniques.

Il n’est plus possible d’assister à l’épuisement de tous alors que des solutions existent !

Le climat scolaire se dégrade et le manque de moyens nuit à la qualité des apprentissages de nos enfants tout comme à leur sécurité.

Mobilisez-vous avec nous pour nos collégiens en signant cette pétition afin d’unir nos voix et être enfin entendus !

 

 

 

 



AAPE / GPE compte sur vous aujourd'hui

AAPE / GPE a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil départemental : Collège la Tuilerie SAINT-GERMAIN-LÈS-CORBEIL en danger !”. Rejoignez AAPE / GPE et 738 signataires.