Pétition fermée

ABROGATION DE L'ARTICLE [371-4] DU CODE CIVIL

Cette pétition avait 112 signataires


Il arrive parfois que les relations entre individus se compliquent à un tel point qu'elles deviennent nuisibles et qu'il puisse être nécessaire de marquer une séparation ou une rupture franche des liens existants.

En France, chaque année, des milliers de parents sont violemment et injustement assignés devant le juge aux affaires familiales par leurs propres parents qui invoquent l'article 371-4 du code civil pour réclamer un droit de visite à l'endroit de leurs petits-enfants.

ATTENTION, TOUS LES GRANDS-PARENTS NE SONT PAS FORCEMENT BIENVEILLANTS ! 

Bien que dans d'infimes proportions cet article de loi permette de faire respecter le droit de l'enfant, dans la majorité des cas les grands-parents le détournent, en abusent et l'utilisent comme une arme pour dominer et faire plier leurs propres enfants au détriment de leurs petits-enfants.

AU NOM DE MILLIERS DE PARENTS VICTIMES DE CES ABUS, NOUS DISONS STOP !

  • STOP à l'intérêt de l'enfant détourné au profit de la possessivité d'un grand-parent
  • STOP aux peines de prison abusives
  • STOP aux parents salis par leurs propres parents
  • STOP à la primauté dépassée des liens du sang
  • STOP aux enfants considérés comme des objets à se partager
  • STOP à l’ingérence de la justice dans des conflits familiaux qui la dépasse
  • STOP à l'autorité parentale bafouée
  • STOP aux grands-parents intrusifs qui s'empressent de saisir la justice plutôt que de résoudre des conflits existants

=> L'ARTICLE 371-4 DU CODE CIVIL DOIT ÊTRE ABROGÉ :  Un projet parental est un projet de vie entre 2 personnes, ni plus, ni moins !

L'abrogation de cette loi ne retire de libertés à personne, si vous rejoignez nos opinions, signez cette pétition, sinon, réfléchissez bien avant de vouloir faire un enfant avec votre bien aimé(e)... vos parents ou les siens pourraient bien pourrir votre vie et celles de vos futurs enfants pour les 15 prochaines années...



Association 371-4 compte sur vous aujourd'hui

Association 371-4 a besoin de votre aide pour sa pétition “Commission des affaires sociales de l'Assemblée Nationale: Abrogation de l'article 371-4 du code civil”. Rejoignez Association 371-4 et 111 signataires.