COMMERCES EN DANGER

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


EXIGEONS LA PUBLICATION DE TOUS LES TAUX DE VACANCE COMMERCIALE, PAR VILLE  ET  SUR TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL.

ET UNE PAUSE DE 5 ANS DES AUTORISATIONS DE GRANDES SURFACES EN PERIPHERIE DES VILLES

Pour que les commerçants et les citoyens participent à l'emploi et la redistribution des finances publiques dans le cadre des opérations "Coeur de Ville" pour revitaliser les Commerces en danger des centres-villes (article 14 des D.D.H.C.).

https://www.en-toutefranchise.com/les-dysfonctionnements/commerces-en-danger/

Chaque mois plusieurs dizaines de commerces ferment définitivement, souvent dans l’indifférence générale.

Le développement des grandes surfaces, des centres commerciaux y est pour beaucoup.

Des villes entières sont en difficultés parce que  leur  centre-ville meurt.

Nous refusons cette fatalité et appelons les responsables  publics (ministre, préfet, élus) à refuser pendant 5 ans la construction de magasins hors des centres-villes.

Nous commerçants, nous refusons la lente asphyxie par les grandes surfaces et le commerce électronique.

Nous commerçants, nous exigeons des pouvoirs publics :

1) la publication de tous les TAUX DE VACANCE COMMERCIALE, PAR VILLE ET SUR TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL

2) une pause de 5 ans sur la construction des centres commerciaux en périphérie.

Nous appelons la population à dire non à la standardisation du commerce, aux produits industriels qui abiment notre santé.

Exigeons un arrêt du commerce destructeur d’emplois et de notre santé.

Exigeons ensemble, commerçants et citoyens, que le commerce de proximité soit désormais la priorité.

Campagne initiée par la Fédération EN TOUTE FRANCHISE.

 

 



COMMERCES EN DANGER compte sur vous aujourd'hui

COMMERCES EN DANGER a besoin de votre aide pour sa pétition “COMMERCES EN DANGER”. Rejoignez COMMERCES EN DANGER et 1 396 signataires.